Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Rétrospective 2008 !

Eh bien, voilà… une année, une nouvelle année vient de se terminer, une de plus au compteur, une de 366 jours cette fois-ci puisqu’en 2008, il y avait le célèbre, mais trop rare 29 février ! Eh oui, dans le calendrier grégorien (que la plus part des pays utilisent aujourd’hui), il n’y a que 97 années bissextiles sur 400 ans (une année bissextile est une année où le mois de février a 29 jours au lieu des 28 habituels) ! C’est peu, mais c’est nécessaire pour réajuster les années et leurs décimales, qui ne sont pas comptabilisées, pour que les dates des grands évènements astronomiques (comme les solstices, jour le plus long, jour le plus court) et religieux (pâques, noël) tombent toujours dans les mêmes saisons et ne s’éloignent pas trop les uns des autres à force que les années et leurs décimales passent…

Afin de mieux comprendre (c’est tout bête, en fait, mais il faut le savoir), une année ne dure pas pilepoil 365 jours, mais 365,2425 jours. Il y a des décimales, les 0,2425 jours. Si l’on additionnait, si on laissait ces décimales s’accumuler (comme d’autres calendriers le faisaient), pour finir, à force, un jour, le printemps se retrouverait en été, l’été en automne, etc… plus rien ne correspondrait et tout se retrouverait tout le temps chamboulé !

Si notre calendrier grégorien a donc choisi le nombre de 365 jours pile, c’est pour ne plus avoir ces fameuses décimales. Tous les 4 ans, 1 jour est rajouté (le 29 février), de cette façon, grâce à ce jour intercalaire, il n’y a plus de problème, le réajustement se fait automatiquement et tout le monde est content (sauf peut-être ceux qui sont nés les 29 février, car les pauvres, ils ne peuvent jamais fêter leurs anniversaires correctement !)

Dans nos pays industrialisés, nous vivons depuis notre plus tendre enfance entourés de calendriers. Nous en avons tous au moins un dans notre appartement, bureau ou portefeuille. De toutes les tailles, toutes les formes et tous les styles, on y est tellement habitué aujourd’hui, tellement familier, qu’on en a complètement oublié ses origines, le pourquoi et le comment de sa conception et de sa création !

Un calendrier, c’est un système de division du temps basé sur le mouvement des planètes comme le soleil ou la lune. Si les hommes l’ont inventé, c’est pour découper le temps, le repérer et le mesurer. Initialement conçu pour être en accord avec les phénomènes astronomiques et respecter le cycle des saisons, il est devenu, par la suite, indispensable à l’observation des évènements astronomiques, astrologiques et religieux.

Dans toutes les civilisations, l’alternance du jour et de la nuit a été l’unité de base utilisée pour repérer et définir l’écoulement des jours. Un jour a 24 heures, 1’440 minutes et 86’400 secondes. Le jour est défini par le mouvement du soleil à travers le ciel.

Les phases de lune ou lunaison (c’est-à-dire le temps qui s’écoule entre 2 pleines lunes) étant très faciles à observer, c’est elles qui ont fourni le 2ème moyen de mesurer le temps, elles servaient en effet à calculer les mois.

En ce qui concerne la définition et le calcul de l’année, de la notion subtile de début et de fin d’une année, elle vint plus tard, lors du développement de l’agriculture. C’est grâce à l’observation et l’analyse de la rotation de la terre autour du soleil (qui marquait les saisons) qu’elle a pu s’accomplir. Une année est en fait le temps que met la terre pour parcourir son orbite complète autour du soleil.

Dans l’Antiquité, de nombreux calendriers ont été basé sur le mois.

Le premier calendrier basé sur l’année semble avoir été le calendrier égyptien. Selon certaines théories, les formes et les étages des temples Aztèques et Mayas pourraient également avoir servi à mesurer les années.

Lorsqu’un calendrier est basé sur le mois (ou phase de lune), on dit que c’est un calendrier lunaire. Une lunaison dure 29 jours 12 heures 44 minutes et 2,8 secondes, à savoir 29,530589 jours. Les mois commencent à la nouvelle lune et le calendrier dérive par rapport aux saisons.

Lorsqu’un calendrier est basé sur l’année, on dit que c’est un calendrier solaire. C’est le temps de la rotation de la terre autour du soleil qui est employé et qui détermine l’année. Une rotation complète dure environ 365, 242190 jours de 24 heures 60 minutes et 60 secondes métriques. Les mois ne tiennent pas compte de la lune.

En ce qui concerne le calendrier luni-solaire, c’est un calendrier lunaire (les mois commencent à la nouvelle lune) dans lequel on y a rajouté à certains moments un mois intercalaire pour que le calendrier ne dérive pas par rapport aux saisons.

Pour pouvoir établir un calendrier correct et fiable à partir de ces différentes unités, les scientifiques du monde entier ont de tout temps rencontré des problèmes. En effet, comme ces unités ne sont pas multiples les unes des autres, ils ont cherché, calculé et inventé plein de calendriers. Parmi les principaux élaborés de l’Antiquité à nos jours, il y avait :

Dans les calendriers solaires :

L’égyptien (obsolète) – le haab (la version Maya du calendrier solaire) – le copte (est encore utilisé en Égypte) – l’éthiopien (principalement utilisé en Éthiopie) – le persan (principalement utilisé en Iran et en Afghanistan) – l’essénien (était en usage à Jérusalem)

En Europe, l’un des tous premiers fut le romain (obsolète) – puis, le julien (réformé par Jules César en 46 avant J.-C., est encore utilisé par les Berbères, dans les monastères du Mont Athos et par plusieurs églises orthodoxes pour célébrer leurs fêtes religieuses) – le grégorien (réformé par le pape Grégoire VIII en 1582, c’est actuellement le plus utilisé dans toute l’Europe et dans la plus grande partie du monde) – vint ensuite le républicain (il dura le temps de la révolution française de 1793 à 1805, le grégorien fut rétabli par Napoléon) – l’universel (proposé en 1887, adopté en 1954 par le conseil économique et social de l’ONU, puis suite aux pressions de nombreux pays, fut abandonné pour des raisons religieuses) – le fixe (proposé en 1849, il fut rejeté, car trop radical) – le suédois (utilisé en Suède de 1700 à 1712)

Le badi (le calendrier de la religion Baha’ie, il commence en 1844) – le révolutionnaire soviétique (fut en vigueur en Union Soviétique de 1929 à 1940) – le national indien (a servi à unifier l’ensemble des calendriers de l’Inde après son indépendance en 1947) – le tamoul (notre année 2005 correspond à l’année 5106 du calendrier tamoul) – le bengali (utilisé au Bengladesh et dans les états du Bengale occidental, Assam et Tripura en Inde orientale) – le darien (a été créé en 1985 pour aider d’éventuels colons sur la planète mars) – le newton (calendrier perpétuel de 364 jours resté à l’état de projet)

Dans les calendriers lunaires :

Le musulman (c’est l’un des rares du monde moderne a être encore largement répandu parmi les populations arabes, c’est le seul utilisé en Arabie Saoudite) – le tzolkin (c’était le calendrier rituel commun à toutes les civilisations précolombiennes comme les Mayas) – le japonais (il fut adopté au japon à partir de l’an 692 et resta en vigueur jusqu’en 1872)

Dans les calendriers luni-solaires :

L’hébreu (il prend pour point de départ le commencement de la Genèse, le premier livre de la Bible, il est encore utilisé pour toutes les fêtes religieuses) – le chinois (existe depuis 1912 officiellement, mais n’a été employé que depuis 1929 dans tout le pays, il est encore utilisé, mais que pour les fêtes religieuses) – l’attique (était en vigueur à Athènes sous l’Antiquité, c’est le plus connu chez les grecs) – le bouddhiste (encore en usage au Cambodge, Laos, Thaïlande et Sri Lanka) – l’hindou (existe depuis des temps immémoriaux, sa particularité unique, il comporte 1 année zéro)

*****************

De me plonger dans tous ces calendriers aux calculs et au comptage des jours, des mois et des années différents, de fouiller dans notre histoire et notre passé, j’ai trouvé cela très intéressant, voir même très enrichissant ! J’ai appris plein de choses, j’ai lu une quantité de petits détails que je ne soupçonnais même pas, j’ai découvert une multitude de renseignements et d’informations à la fois curieuses, étonnantes et pittoresques comme :

· Que si Napoléon n’avait pas annulé le calendrier républicain et restaurer le grégorien, nos mois d’automne s’appelleraient vendémiaire, brumaire, frimaire, ceux d’hiver nivôse, pluviôse, ventôse, ceux du printemps germinal, floréal, prairial et ceux de l’été messidor, thermidor et fructidor !

· Que si le pape Grégoire VIII avait décidé de réformer le calendrier julien, le calendrier en usage à l’époque, c’était pour lutter contre la dérive de la date de Pâques (le dimanche après la 1ère lune fictive de l’équinoxe du printemps) qui se déplaçait de plus en plus vers l’été, il y avait un décalage de 10 jours accumulé au fil des années !

Pour pouvoir remettre Pâques à la bonne période et compenser ces 10 jours d’avance, Grégoire VIII, sur les conseils de sa cohorte de scientifiques, a dû décréter que le jeudi 4 octobre 1582 serait immédiatement suivi par le vendredi 15 octobre. Pour stopper aussi définitivement le décalage des saisons, il a dû ordonner de changer la distribution des années bissextiles et enfin, pour faire coïncider les fêtes païennes du nouvel-an en même temps que celles de Noël et de la naissance du Christ (et non plus comme avant juste avant la période sainte de Pâques), il a enjoint de numéroter les années à partir du mois de janvier et non plus celui de mars.

Avec ces 3 réformes, le calendrier julien a pris le nom de son instigateur et devint le grégorien. Son point de départ, l’an 1, correspond à l’année estimée être celle de la naissance de Jésus. Dans ce calendrier, une année comprend 7 mois de 31 jours, 4 mois de 30 jours et 1 mois de 28 (ou 29 jours tous les 4 ans) !

· Que si l’introduction du calendrier grégorien n’a posé aucune difficulté dans les états catholiques (elle s’est faite tout naturellement), ce ne fut pas le cas pour les pays protestants, orthodoxes, musulmans et autres ! Bien souvent, son acceptation et sa mise en service prit des années, quelquefois même des siècles ! Eh oui, alors qu’en Italie, en Espagne, au Portugal, en France, en Autriche et en Pologne, il fut accepté dès 1582, la Suisse, elle, l’adopta en 1583, l’Écosse en 1600, l’Islande et le Groenland en 1700, la Grande-Bretagne en 1752, la suède en 1753, l’Australie à la fin du 18ème siècle, l’Albanie en 1872, le Japon en 1873, la Corée en 1895, la Chine et Taïwan en 1912, la Russie en 1918, la Grèce en 1924, la Turquie en 1927, l’Afrique de l’ouest, du centre et du sud au 20ème siècle !

· Qu’il existe aujourd’hui des pays totalement récalcitrants à ce calendrier grégorien (l’Arabie saoudite, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan et l’Éthiopie) et que d’autres comme l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie, la Lybie, l’Égypte, le Soudan et l’Érythrée pour les pays d’Afrique du nord, Israël, la Jordanie, la Syrie, l’Irak, le Koweït, Oman, le Yémen, le Qatar pour les pays du Moyen-Orient et le Viêt-Nam, la Chine, Taïwan, l’Inde, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge, la Mongolie et le Népal pour les pays d’Asie, l’utilisent en corrélation avec d’autres pour continuer à célébrer leurs fêtes religieuses !

Ces caractéristiques, ces singularités expliquent pourquoi dans nos pays, depuis le 1er janvier, nous sommes en l’an 2009… que chez les Chinois, leur nouvel-an s’est déroulé le 26 janvier, que pour eux, c’est l’année du bœuf de terre et que d’après leur calendrier, ils sont en l’an 4706… que dans celui des musulmans, 2009 est l’année 1430 de l’hégire (elle va du 28 décembre 2008 au 17 décembre 2009)… que chez les Hindous, ils sont en 1879 de l’ère Saka… et que chez les Hébreux, ils sont en l’an 5769 ! Intéressant, non !?! Ce que j’aime avec toutes ces dates, c’est que pour une fois, il n’y a personne qui a tort ou raison, personne qui exagère dans un sens ou un autre, tout le monde détient la vérité, sa vérité en fonction de ses croyances, de ses convictions, de son éducation et de son lieu d’habitation !

*****************

Revenons-en maintenant à cette fameuse année 2008, cette année bissextile qui vient de s’écouler, qu’en avons-nous fait ? Du bien… ? Du mal… ? Avons-nous réussi nos challenges… ? Nous sommes-nous améliorés… ? Avons-nous donné le meilleur de nous-mêmes… ?

En tous les cas, sur le plan international, lorsque je regarde en arrière, je trouve que 2008 n’a pas été une grande année, elle n’a pas tenu ses promesses comme certains théoriciens et astrologues l’avaient prédit ! Mouvementée et agitée, difficile et compliquée, les crises sociales et les violences n’ont pas arrêté de succéder… !

Parmi les grands évènements,

ceux qui m’ont marqués et que j’ai retenus,

il y a eu :

· Les violences interraciales au Kenya (on a tous repensé à l’horrible génocide du Rwanda) !

· L’annulation du Paris-Dakar pour cause de massacres et de terrorisme !

· L’extension en Suisse et en France de l’interdiction totale de fumer dans les restaurants, boites de nuit, casinos et bars !

· Le mariage insolite de Sarkozy, le président français, avec la chanteuse et mannequin, Carla bruni !

· Le prix des céréales qui ont flambé et entrainé faim et révolte à travers tous les pays les plus pauvres !

· Les violences au Tibet envers les moines qui étaient pris à parti par les Chinois !

· La flamme olympique qui a été malmenée tout le long de son parcours par les opposants solidaires à la cause tibétaine !

· Le cyclone Nargis en Birmanie qui a fait plus de 138’000 morts et disparus, du manque de civisme de la junte au pouvoir qui, sous prétexte de contrôler la situation, a volontairement restreint l’accès aux secours internationaux !

· La hausse massive du pétrole avec un baril à plus de 100 dollars !

· L’horreur en Autriche avec l’arrestation du machiavélique Joseph Fritzel ! Cet homme de 73 ans qui a réussi à séquestrer sa fille pendant 24 ans au sous-sol de sa maison, dans une cave aménagée et qui a eu 7 enfants avec elle, a fait croire à sa femme durant tout ce temps que leur fille avait été endoctrinée par une secte, qu’elle avait eu 3 enfants et que comme cette secte ne voulait pas de ces 3 enfants, lui et sa femme devaient les adopter !

· L’Euro Foot qui s’est déroulé en Suisse et en Autriche, les 2 pays organisateurs (du 7 au 29 juin) !

· La libération en juillet d’Ingrid Betancourt après 6 ans de captivité auprès des Farc en Colombie !

· L’arrestation après 13 ans de fuite du chef serbe de Bosnie Radovan Karadzic ! Ce tortionnaire est accusé de génocide avec le siège de Sarajevo et le massacre de 8000 bosniaques à Srebrenica, ainsi que de crime de guerre dans l’ex-Yougoslavie !

· Les Jeux Olympiques d’été à Pékin en Chine (du 8 au 24 août) !

· Le décès en octobre de sœur Emmanuelle, une religieuse catholique hors-norme ! Surnommée « la chiffonnière du Caire », elle allait avoir 100 ans !

· Le crack boursier qui a d’abord commencé aux États-Unis, puis qui a atteint tous les autres pays ! Les gouvernements ont été obligés de renflouer leurs banques à coup de milliards de dollars !

· L’élection de Barack Obama le 4 novembre comme nouveau président des États-Unis ! Il est le 44ème et le 1er Noir à être élu président aux États-Unis !

· La révolte en Thaïlande avec la prise en otage de l’aéroport et des passagers ! Le gouvernement a dû démissionner !

· Les violents attentats à Bombay en Inde et la reprise des bombardements entre Israël et la bande de Gaza !

*****************

En ce qui me concerne, à mon petit niveau de personne handicapée et de myopathe, à ma petite échelle de nyonnaise, 2008 fut une bonne année, puisque d’abord je suis encore vivante pour écrire ce texte, ensuite, je suis toujours chez moi à vivre à mon domicile (et non pas dans un foyer ou à l’hôpital comme je le redoute tant) et enfin, grâce à l’argent que mes amis, mes 3 tantes et ma cousine m’ont offert comme cadeaux lors des fêtes de noël et de mon anniversaire et grâce aussi beaucoup aux dons d’entreprises, de fondations et de mécènes à qui j’envoie des lettres pour demander de l’aide, j’ai pu réaliser mes rêves, j’ai pu concrétiser mes souhaits et mes envies… à savoir, continuer à voyager et découvrir des régions insolites et pittoresques comme j’aime le faire !

Eh oui, si je n’avais pas toutes ces femmes et ces hommes de cœur dans ma vie, s’ils s’arrêtaient d’être généreux et de m’accorder de temps en temps une aide financière, ce serait catastrophique pour moi ! Je serais obligée de rester chez moi, à ne voir que mes 4 murs à longueur d’année, à ne faire que les mêmes choses et à ne vivre qu’au ralenti en me privant de tout ! Sans tous ces bienfaiteurs, sans tous ces appuis ô combien bienvenus, je n’aurais jamais le bonheur et l’occasion de m’évader, de prendre le large, je ne pourrais jamais profiter des bienfaits de la vie, je vivrais, ça, c’est sûr, mais une vie triste et monotone, sans sel et sans piquant !!!

En 2008, j’ai eu beaucoup de chance, car ma santé ne m’a pas posé grand problème ! Clémente, je n’ai eu que 2 ennuis, une infection au muguet dans la bouche (grâce aux médicaments, cela n’a duré que 2 semaines) et une infection pulmonaire due à un staphylocoque ! Comme les antibiotiques ont tout de suite fait leur effet, je n’ai été embêtée que durant 2 semaines aussi ! Le reste de l’année, ça a bien été, car j’ai fait très attention, j’ai été vigilante. En effet, lorsqu’il y avait du mauvais temps et qu’il faisait froid, je ne suis pas sortie, lorsque mes amis avaient un rhume, mal à la gorge ou qu’ils toussaient, je ne les ai pas vu, de plus j’ai toujours fait en sorte de bien me nourrir, de bien dormir et j’ai avalé plein de vitamines, oligo-éléments, fortifiants et autres potions magiques !

En ce qui concerne mon emploi du temps, j’ai réussi à bien doser mes jours forcés à la maison en hiver (avec mes après-midis vidéos, mes soupers avec mes amis ou mes voisins et mes soirées festives), mes sorties à l’extérieur au printemps, en été et un peu en automne (au cinéma, aux spectacles, aux musées ou alors dans la nature) et bien sûr, ce qui me rend le plus heureuse (et dont je ne pourrais pas me passer), mes petits voyages de quelques jours !

Parmi tous les évènements qui me sont arrivés,

ceux qui ont marqué mon année 2008,

il y a eu :

En mars, l’obligation d’essayer un nouveau respirateur :

Comme mon Dräger EV801 ne se fabrique plus, qu’il est devenu totalement obsolète et que les pièces de rechange pour le réparer n’existent plus, j’ai dû me résigner à passer 4 jours à l’hôpital pour en essayer un autre, un électronique ! De dimension beaucoup plus petite (4 fois moins), de poids beaucoup plus léger (5kg au lieu de 25) et avec une autonomie de batterie plus élevée (de 9 à 10h au lieu de 4 à 6h), il fait le bonheur de mes auxiliaires de vie ! Moi, j’ai dû m’y habituer, car le ressenti, la sensation avec l’air qu’il m’envoie et que je reçois dans mon nez et mes poumons n’est pas tout-à-fait la même qu’auparavant… et puis, on ne change pas comme ça aussi aisément ses habitudes après 19 ans d’utilisation quotidienne (avec les 7 dernières 24h sur 24) !

En mars aussi, l’immense et intense bonheur de pouvoir fêter mes 50 ans  :

Lorsqu’on a toujours entendu que son espérance de vie n’allait pas dépasser les 30 ans, qu’après les 40 ans, puis les 45, on s’attend à tout moment à mourir, eh bien, je vous jure que de pouvoir célébrer ses 50 ans, c’est quelque chose d’extraordinaire, d’incommensurable, c’est l’apothéose à l’état pur !

Pour honorer cette sacrée belle victoire, pour magnifier dignement cet évènement, j’ai organisé 7 grandes soirées festives !

En avril, la concrétisation du rêve à Chantal (mon amie et auxiliaire de vie) à savoir nager avec les dauphins :

Elle est partie 15 jours à Saint-Domingue !

retro1

En mai, les 50 ans de Chantal et les 4 supers soirées que je lui ai préparées :

50 ans, que l’on soit handicapé ou pas, ça se fête ! C’est une étape, un cap important dans la vie de quelqu’un !

retro2

En mai également, mes 4 jours d’évasion à Vitznau au bord du lac des 4 cantons :

Comme Chantal sortait d’opération (le chirurgien lui a enlevé les vis de sa prothèse du genou, elle y faisait une allergie) et qu’elle ne pouvait pas encore marcher longtemps, j’ai demandé à une amie de nous prêter sa deuxième chaise roulante afin qu’elle puisse s’asseoir dedans lors des trop longues promenades. Pour nous accompagner et nous aider, il y avait Fabienne (mon auxiliaire de vie de la semaine), Fatya (une auxiliaire du week-end) et bien sûr, nos 3 chiennes Sultane, Kalyne et Punckie. C’était super ! On s’est promenée à Mengen et Weggis au bord du lac, on a visité la vallée de l’Isenthal, le Lauerzee, le col de Ibergeregg, le petit village d’Euthal au bord du lac de Sihl, Einsideln et sa très belle cathédrale et pour finir, le Bürgenstock (depuis son sommet, la vue est fabuleuse) !

retro3

retro4

En mai toujours, les spectacles respectifs des 3 humoristes Marie-Thérèse Porchet, Lyane Foly et Roland Magdane :

On a bien rigolé, leur show nous a ravit !

En juin, mon séjour de 3 jours au motel de Bevaix vers Neuchâtel :

Chantal (avec sa chaise roulante), Fabienne, Fatya, Sultane, Kalyne et Punckie étaient de nouveau de la partie. Nous avons visité les menhirs à Yverdon, le village lacustre de Gletterens, la petite ville médiévale de Morat, le Mont Vully, le Chasseral, le petit port de Lücherz, Bevaix et Cortaillod, les marais de Champittet vers Yverdon ! C’était royal, on a découvert une magnifique région !

retro5

retro6

En juillet, le Paléo festival de Nyon :

C’est toujours un plaisir que de fouler le terrain de l’Asse, d’assister aux concerts et de faire du shopping dans les boutiques !

En juillet aussi, mon escapade de 8 jours au Tessin et en Italie :

Cette fois, je ne suis partie qu’avec Fabienne et Fatya. Chantal n’avait pas envie de venir, trop chaud pour elle, elle est restée avec les chiens. Nous, on s’est baladée à Stresa au bord du lac majeur, on a pris un bateau pour l’île Pescatori, on est montée au Mottarone, on a visité Lugano, ses quais et son parc Ciani, la Swiss miniature à Melide, le belvédère de Sighinola, le Monte Brè, le village de Morcote, le marché et le lac de Varese, le lac de Côme avec le village de Menaggio et la villa Carlotta à Tremezzo, le marché de Luino, Locarno, on a pris le téléphérique pour monter à Cadada et enfin, on s’est promenée dans le port et la ville d’Ascona ! C’était grandiose ! De plus, de passer continuellement plusieurs fois par jour de Suisse en Italie et d’Italie en Suisse, c’était très pittoresque et folklorique… on a beaucoup aimé cette région de lacs et de montagnes !

retro7

retro8

En août, mes 3 jours au sommet de la Vue-des-Alpes vers Neuchâtel avec de nouveau Fabienne et Fatya :

Chantal n’avait toujours pas envie de venir. Cette fois, nous avons visité le jardin botanique de Neuchâtel, ses quais et sa vieille ville, le musée du laténium, nous avons fait la très belle balade qui va de Hauterive à Saint-Blaise, puis jusqu’à Marin, nous avons pris le bateau d’une heure en fin de journée qui va de Neuchâtel au port de Cudrefin et Portalban, nous avons visité l’île Saint-Pierre ! C’était très beau, très intéressant, une belle région à découvrir qui mérite amplement qu’on y passe du temps !

retro9

retro10

En septembre, ma semaine annuelle en Valais dans l’appartement que l’on me prête gratuitement à Chermignon d’en-haut :

Comme Chantal avait plusieurs rendez-vous chez le médecin, elle n’a pas pu venir. J’y suis donc allée avec de nouveau Fabienne et Fatya. Nous avons visité la châtaigneraie de Fully, le bisse de la Tsoumaz, la vieille ville de Brigue et son château, le glacier et le barrage de Sanetsch à 2200 m d’altitude, le lac du Mont d’Orges en-dessus de Sion, la station de Verbier avec le Hameau et son musée rural, le marché de Sion ! Le Valais est un splendide canton, à chaque fois que j’y vais, c’est toujours un plaisir ! Avec ses beaux paysages de montagne, ses vignobles en pente, ses villages typiques et ses vieux chalets en bois brunis par le soleil, c’est un pur régal pour les yeux !

retro11

retro12

En octobre, ma soirée déjantée d’halloween :

Comme j’adore me déguiser et faire la fête, que mes 2 acolytes, Chantal et Fabienne, n’ont aucun problème de me suivre dans mes frasques et mes délires (elles sont même enchantées), on a fait une soirée d’enfer avec des jeux et des divertissements fantasmagoriques ! Mes invités ont beaucoup apprécié, on s’est éclaté et on a bien rigolé !

retro13

retro14

En décembre, sur ma proposition écrite et pour parler du téléthon, mon passage avec photos et interview sur 3 grands journaux quotidiens de ma région (la Côte, le Léman Bleu, le 20 Minutes) :

Comme je contredis toutes les statistiques, tous les pronostics et toutes les théories médicales (j’ai 50 ans malgré ma myopathie et cela fait 19 ans que je suis ventilée avec un masque nasal sans trachéostomie, un record !), mon exemple est le modèle, le principe même de l’espoir !

En décembre, également mes 3 jours au marché de noël de Colmar et Strasbourg :

C’était un rêve longtemps caressé et grâce à Yolande (une amie très chère), Chantal (comme sa santé allait beaucoup mieux, elle est venue avec nous) et Fabienne, j’ai enfin pu le réaliser ! Fatya est restée chez moi pour garder et s’occuper des chiennes et du chat. En Alsace, il faisait froid, très froid, mais avec toutes les lumières, les décorations, les parures et les illuminations qui scintillaient de partout, on était tellement ébloui, tellement émerveillé, tellement fasciné par toute cette magie de noël qu’on l’a bien supporté ! Il faut dire que j’avais demandé à l’entreprise Sodimed de me prêter une chaise roulante avec dossier et repose-pieds inclinables. De cette façon, à moitié couchée sur cette chaise, j’ai pu me faire emballer avec une couverture de survie, deux en laine et un sac de couchage ! Pour moi, c’était le seul et unique moyen de supporter le froid !

retro15

retro16

Et pour finir, en décembre encore, mon souper des bénévoles :

Pour moi, c’est une tradition en fin d’année de remercier par une soirée et un bon repas tous ceux qui m’ont aidé, tous ceux qui m’ont rendu service tout au long des semaines et des mois (s’occuper de mon site, faire mes commissions, me garder 1 heure lorsque mon auxiliaire de vie doit s’absenter, réparer un meuble, s’occuper de ma voiture, me secourir lorsque mon ordinateur bogue, me prêter sa piscine, nourrir le chat lorsqu’on est en vacances…) et que je ne peux pas payer ! Par mon éducation, j’ai appris que aider n’était pas un dû ni un devoir, leur rendre hommage et les mettre en valeur représente donc une attention normale et naturelle !

retro17

Lorsque je regarde mon parcours de 2008, que je vois tout ce que j’ai réussi à faire et à organiser, malgré mon lourd handicap, malgré cette foutue merde de myopathie qui m’invalide de plus en plus et malgré la mauvaise conjoncture… je suis fière de moi ! C’est formidable !

Réaliste et pragmatique, je sais que toutes ces joies, tous ces bonheurs et tous ces plaisirs, je les dois aux filles qui s’occupent de moi comme Chantal (7 ans), Fabienne (4 ans), Fatya et Eléonora (1 an chacune) ! Eh oui, sans leurs présences, leurs aides et leurs dévouements, je n’aurais jamais pu faire tout ce que j’ai fait, elles sont ma force et mes muscles, c’est elles qui me donnent l’envie d’avoir envie !

Mes rêves pour 2009 ??? Pouvoir fêter mes 51 ans le 17 mars prochain (vous vous imaginez !!! Waouh !!!), assister pour la première fois à la fête des citrons à Menton au sud de la France, fouler le sol et découvrir un des seuls cantons que je n’ai encore jamais visité en Suisse, les Grisons et pourquoi pas, retourner une dernière fois aux Saintes-Maries-de-la-Mer en Camargue !!!

Maintenant, avant de terminer, j’aimerais rajouter que je tiens à remercier sincèrement et du fond du cœur tous ceux qui ont eu la gentillesse et la charité de répondre favorablement à mes requêtes écrites ! Que je bénis tous mes amis, mes voisins, mes 2 tantes (Betty et Mouki), ma cousine Sandrine et ma tante Berthe pour leur amour et générosité ! Et que je donne plein de gros bisous, ma gratitude, ma reconnaissance et toute mon amitié à Chantal, Fabienne, Fatya et Eléonora qui se dévouent corps et âme toute l’année pour mon bien-être !!!

A vous tous qui me lisez,

je souhaite tout le meilleur du monde

et rappelez-vous de 3 choses :

 

Ne suivez pas votre destin, créez-le !

*****************

Vous êtes né pour vivre et non pas que vous vivez parce que vous êtes né !

*****************

Soyez curieux d’apprendre et de savoir, car c’est la soif et la faim qui font avancer !

*****************

bannee20091

Janvier 2009                              Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *