Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 5 470
  • Last 30 days: 42 067
  • Online now: 0

Le Pardon !

En ces périodes de noël, où la paix, l’amour et la fraternité devraient être présents et à l’ordre du jour dans tous les foyers du monde entier, qu’ils soient chrétiens, musulmans, juifs, orthodoxes ou athées, voici un thème pas facile qui mérite réflexion et concertation de la part de nous tous.

Aux questions : « Avez-vous le pardon facile ou la rancune tenace ? », « Seriez-vous prêt à pardonner à celui qui vous a humilié en public, à l’assassin de votre enfant, au violeur de votre amie ou alors à votre conjoint si vous appreniez qu’il vous trompait ? », « Connaissez-vous déjà votre réponse et votre position à ce sujet ? », « Y avez-vous déjà sérieusement réfléchi ? »

Mais au fait, d’où vient cette difficulté à pardonner tel ou tel acte, alors que nous en pardonnons d’autres ? Est-ce l’importance du dommage ou alors la personnalité du criminel qui crée l’obstacle au pardon ? Est-ce possible de tout pardonner ?

Certains disent que le pardon, c’est la santé et qu’oublier ses rancunes est bon pour son âme !

On peut arriver au pardon par bien des chemins. L’essentiel est de ne pas nourrir d’attentes irréalistes. Il faut se souvenir que l’erreur est humaine et que si nous attendons trop des autres, nous allons nous exposer à de nombreuses déceptions !

Pardonner ne signifie pas nier sa souffrance. Cela n’implique pas non plus une réconciliation obligatoire. On peut très bien pardonner à quelqu’un tout en choisissant de rompre sa relation avec lui. Selon le chercheur californien Carl Thoresen « Pardonner, c’est retrouver une plus grande paix intérieure, changer sa perception de l’injustice subie et de ceux qui en sont responsables. C’est arrêter de ruminer le passé et le remettre en perspective pour ne plus en être victime ».

La rancune est autodestructrice. « C’est comme si vous preniez tous les jours du poison à petites doses » explique le Dr. Redford Williams, le directeur du service de thérapie comportementale au centre hospitalier de l’université Duke en Caroline du nord.

Refuser le pardon, c’est laisser persister la rancœur, la haine, le désir de violence et de vengeance. Toutes ces animosités, tous ces ressentiments et agressivités, transmissibles à travers les générations, constituent à l’échelle d’un groupe, d’une ethnie ou d’une nation, un état de violence latent, un engrais pour un conflit brutal, perpétuel et continu. Dans ce cas-là, exiger le pardon sans conditions apparaît comme une exigence de paix sociale : sans le pardon, sans l’exigence inconditionnelle de lever les rancœurs, d’éliminer les haines, la vie commune serait tout simplement impossible. Pardonner est une nécessité pour envisager un futur !

Pardonner, c’est comme réussir à tourner les pages délicates ou douloureuses du livre de nos relations, sans rancœur ni rancune… Pas facile !

Pour illustrer ce vaste sujet où chacun a le libre choix de décider si oui ou non, il veut pardonner, voici le très beau poème de Catherine, une amie très chère. En fait, c’était ma reflexologue durant 7 ans…

Le pardon

C’est le lever du soleil après une nuit sans étoile…

Le chant des oiseaux après la tempête…

L’épanouissement de la rose après la pluie…

Le repos après la bataille…

L’étreinte des amoureux après un orage…

Les retrouvailles après une longue absence…

Le pardon : 

Ce sont des bras qui s’ouvrent dans lesquels on se réfugie…

La lumière dans les ténèbres…

La plénitude du cœur après l’absence d’amour…

L’Amour qui s’exprime et se fait reconnaître…

Le pardon :

C’est un souffle qui rafraîchit…

Un pont entre deux rives…

La délivrance après un accouchement difficile…

Le rire cristallin d’un petit enfant…

De l’humour qui déride et dédramatise…

C’est la santé retrouvée….

Alors, puissions-nous nous l’accorder et l’accorder aux autres,

Cet instant d’éternité, cette richesse à portée de tous !

                                                         Catherine

1p1

Pour continuer d’illustrer ce thème, voici 7 citations d’hommes célèbres :

*************

· Pardonner est une action plus noble et plus rare que celle de se venger !

William Shakespeare

*************

· Même si l’on ne peut pardonner, cela ne vaut pas la peine de vaincre !

Victor Hugo

**************

· L’âme supérieure n’est pas celle qui pardonne,

c’est celle qui n’a pas besoin de pardon !

 François-René de Chateaubriand

***************

· Comprendre, c’est pardonner !

Mme de Staël

****************

· Aime la vérité, mais pardonne l’erreur !     

 Voltaire

****************

· Si l’on ne pardonnait jamais, on ne verrait bientôt plus personne !      

Alfred Capus

****************

· Le pardon, quel repos !

  Victor Hugo

****************

1p2

*************

Pardonner est donc tout un programme, une aventure humaine avec ses joies, ses peines et ses rebondissements ! On a tous, qui que nous soyons, au moins été confronté une fois (si ce n’est plus) à ce problème épineux : dois-je lui pardonner ? Puis-je le faire ? En suis-je vraiment capable ? Et puis, surtout le veux-je vraiment ?

Pas rancunière du tout, j’ai l’ai déjà fait à plusieurs reprises, mais bon jusqu’à présent, heureusement, ce n’était jamais pour des évènements graves, que pour des bagatelles, des embrouilles et des chamailleries de gosses et d’adultes, des mesquineries et des jalousies qui n’avaient pas lieu d’être ! Sur le moment, bien sûr, on est blessé, on en veut à la personne… puis, avec le temps, la rage s’adoucit, elle devient colère, puis énervement et pour finir, elle se termine en simple agacement et contrariété ! C’est fou comme le temps peut apaiser et soulager… c’est le meilleur des remèdes !

Espérant n’être jamais confrontée à des violences physiques ou crimes de sang (car là honnêtement, je ne sais pas comment je réagirais…), je vous encourage en ces périodes de fête et de réjouissances, de rassemblement familial et de soupers collectifs au travail, de vous pardonner les uns aux autres, d’oublier tous les tracas et les revers que vous avez vécu, que vous avez subi durant 2009 afin de repartir du bon pied, sur de bonnes bases ! C’est le moment d’aplanir les conflits, de tourner la page des rancœurs et des soucis et de commencer l’année 2010 sur les chapeaux de roues, heureux, serein et libéré !

Bonne chance, bon courage et tous mes meilleurs vœux pour votre réussite dans le long et dur cheminement du pardon !

Voilà, j’espère que vous avez passé un bon moment de réflexion avec cet article. Maintenant, c’est à chacun de nous de faire au mieux avec ce que nous vivons et ressentons au quotidien !

1p3
1p4

Décembre 2009                                  Marie-Claude Baillif

Share

Une réponse à Le Pardon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *