Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 5 470
  • Last 30 days: 42 069
  • Online now: 0

Le Regard des Autres !

Il y a une semaine, j’ai lu un article qui m’a fait bondir dans ma chaise roulante. Comme j’ai besoin d’en parler, j’ai écrit ce texte.

Dans ledit article, une jeune femme de 19 ans raconte combien elle a honte lorsqu’elle se promène en ville avec sa maman paraplégique. Elle a l’impression que tout le monde les regarde. Elle se sent mal à l’aise et n’assume pas du tout la situation. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, je suis un peu choquée ! Ca me fait tout bizarre de lire ça, ça me dérange même !

Alors, il y a les parents d’enfants handicapés qui ont honte d’être avec eux en public et voilà, maintenant qu’il y a des enfants qui ont honte de leur maman ou de leur papa handicapé !!! Mais dans quel monde vivons-nous…!?! Je rêve ou quoi !?! C’est incroyable ! On ne peut pas tous être beau, mince, musclé, riche, célèbre et parfait. C’est impossible !Il faut être réaliste et arrêter de vouloir suivre cette mode idiote qui veut éliminer tout ce qui est différent, tout ce qui n’est pas aux normes. Je suis contre le clonage et toutes ces recherches qui sont dangereuses. Elles veulent tous nous mettre dans un même moule, un même carcan. Mais à quoi allons-nous ressembler, que va devenir notre civilisation !?! Ca me rappelle une page de l’Histoire… Hitler, vous connaissez!?!

Vous, mamans, vous devez être fières de vos chérubins, qu’ils soient handicapés ou non. Ils sont la chair de votre chair, le sang de votre sang. Ils doivent vous apporter amour, joie et bonheur et vous, enfants de parents handicapés, vous devez être fiers et reconnaissants du parcours de vos parents. Ils n’ont pas choisi la solution de facilité, croyez-moi. Ils ont dû se battre pour vous avoir et vous garder. Comme je l’ai déjà écrit dans un précèdent texte, s’il faut un jour avoir honte de soi, c’est pour ce que l’on fait ou ce que l’on ne fait pas, mais jamais pour ce que l’on est !!! De cela, on n’y peut rien ! Le destin et les dessins du Tout-Puissant, on ne peut pas les choisir, c’est une surprise à chaque fois…

S’il n’y avait pas de voisins, pas de public, il n’y aurait jamais de honte,jamais de gêne. C’est le regard des autres qui amène ce sentiment idiot qui nous pourrit la vie et qui nous pousse au mal être. Regardez ! Quand vous êtes seul avec votre enfant ou seul avec votre parent, vous vous sentez bien, normal, tout attentionné, tout aimant, alors pourquoi changer une fois à l’extérieur !?! Vous êtes les mêmes, vos enfants et vos parents aussi.

En y réfléchissant bien, le regard des autres, c’est quoi !?! C’est juste des gens différents qui regardent d’autres gens différents. Ce n’est rien de plus. Ce n’est ni important ni capital pour notre vie ou notre survie. Si on n’attachait un peu moins d’importance au physique et à l’apparence, tout irait mieux. La beauté, elle est intérieure, elle vient du cœur. Soyez sincères avec vous-mêmes. N’avez-vous jamais regardé quelqu’un de différent ? Ne vous êtes-vous jamais retourné sur quelqu’un que vous jugiez « bizarre, hors norme, à part » ? Je ne sais pas moi, un punk, un tatoué, un couple avec des quadruplés, un groupe de Japonais avec leurs appareils photos, un couple ou la femme est plus grande, etc…etc… Vous voyez, au fait, tout est sujet, tout est prétexte à regarder, à observer l’autre!

Si on réalise, si on prend conscience que nous-mêmes, on regarde les autres, alors on doit aussi accepter que l’on nous regarde. Les gens ne sont pas méchants, ils sont juste curieux. Quand on a compris ça, croyez-moi, on se sent mieux, on voit la vie différemment. On relativise, on accepte mieux, beaucoup mieux les choses.

Maintenant quand je sors et que je me promène dans la rue, ça fait belle lurette que je ne recherche plus le regard des autres. Je m’en fous totalement ! Je me dis que ceux qui m’aiment et me respectent me prennent comme je suis et que pour les autres, eh bien, tant pis pour eux, ils perdent l’occasion de me connaître !!! On doit vivre pour soi et pas en fonction des autres. De toute façon, quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse, quoiqu’on soit, il y aura toujours quelqu’un pour nous critiquer, nous dénigrer ou nous rabaisser ! A nous de ne pas rentrer dans ce système-là…

Aujourd’hui, je suis fière de moi et je le revendique haut et fort ! Oui, c’est vrai, je suis fière de ce que j’ai réussi à faire de ma vie malgré mon fort handicap. Le 17 mars prochain, je vais fêter mes 45 printemps… C’est un événement à souligner dans la vie d’une myopathe !

Mes vœux pour cette année 2003. Que plus aucun malade de quelques maladies que ce soit n’ait honte de lui ! Ce n’est pas de sa faute, il ne l’a pas choisi ! Que plus aucun parent d’enfants handicapés ni d’enfants de parents handicapés n’aient honte d’eux-mêmes ! La vie est trop courte pour s’embêter avec ce genre de bêtises ! Nul n’est à l’abri d’un accident, nul n’est à l’abri d’une maladie. Ca peut arriver à n’importe qui et à n’importe quel moment ! Il n’y a pas d’âge pour cela, alors rappelez-vous de 2 choses :

*************

IL N’Y A PAS DE SITUATIONS DESESPEREES,

IL N’Y A QUE LES GENS QUI DESESPERENT D’UNE SITUATION !

*************

CELUI QUI LUTTE PEUT PERDRE,

CELUI QUI RENONCE A LUTTER A DEJA PERDU !

*************

Bon courage à tous et

annee63

2003 !!!

Janvier 2003            Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *