Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Les Parodoxes de notre Temps !!!

Récemment, j’ai reçu un texte incroyable, tellement vrai, tellement authentique et représentatif de notre époque de dingue que j’ai décidé de vous le présenter. Le voici :

Les Paradoxes de notre temps

Aujourd’hui, nos maisons sont plus grosses, mais nos familles plus petites !

Nous avons plus de facilités, mais moins de temps !

Nous avons plus d’éducation, mais moins le sens de la réalité !

Nous avons plus de connaissance, mais moins de jugement !

Nous avons plus d’experts, mais aussi plus de problèmes !

Nous avons plus de médicaments, mais moins de bien-être !

Nous rions trop peu !

Nous conduisons trop vite !

Nous nous fâchons trop rapidement !

Nous veillons trop tard !

Nous lisons trop peu !

Nous regardons trop la télé !

Et nous prions trop peu !

Nous multiplions nos possessions, mais réduisons nos valeurs !

Nous parlons trop, nous aimons trop peu et nous mentons trop souvent !

Nous avons appris à vivre, mais nous ne connaissons pas la vie !

Nous avons ajouté des années à notre vie, mais pas de vie à nos années !

Nous avons plus de gros édifices, mais aussi un plus gros ego !

Nous avons des autoroutes plus larges, mais un esprit plus étroit !

Nous dépensons plus, mais possédons moins !

Nous achetons plus, mais nous en jouissons moins !

Nous sommes allés sur la lune, mais nous avons de la difficulté à traverser la rue pour rencontrer nos voisins !

Nous conquérons l’espace infini, mais pas notre espace intérieure !

Nous brisons l’atome, mais pas nos préjugés !

Nous écrivons plus, mais apprenons moins !

Nous planifions plus, mais accomplissons moins !

Nous avons appris à nous hâter, mais pas à attendre !

Nos revenus sont plus élevés, mais notre sens moral est plus bas !

Nous construisons plus d’ordinateurs pour sauvegarder plus d’informations et pour produire plus de copies, mais nous communiquons moins !

Nous aimons la quantité, mais pas la qualité !

Nous avons plus de loisirs, mais moins de plaisir !

Nous avons une nourriture plus diversifiée, mais une moins bonne nutrition !

Nous avons deux revenus, mais plus de divorces !

Nous avons de plus belles maisons, mais plus de foyers brisés !

Je rajouterais aussi que :

Nous avons plus de commodités pour nous faciliter la vie à la maison (lave-vaisselle, four à micro ondes et plat déjà tout cuisiné), mais les gens, surtout les femmes, courent toujours plus vite !

Nous voulons sauver la vie des accidentés et des malades, mais après plus personne n’a le temps, ni l’envie de s’en occuper et ils retrouvent en foyer !

Idem pour les personnes âgées. On veut prolonger leur vie, mais après il faut les mettre dans des EMS où elles ne veulent pas aller !

N’est-ce pas incompréhensible, irrationnel, irréfléchi, illogique et complètement absurde tout ça ??? Des fois, j’ai vraiment de la peine à comprendre, de la difficulté à saisir, du mal à accepter !

C’est comme la chose suivante :

Nos vignerons, agriculteurs et maraîchers produisent du raisin, du lait et des légumes à profusion sans aucun problème, mais après, selon le quota qu’une poignée d’élus en costumes, cravates de l’Union Européenne à Bruxelles décide, ils ne peuvent plus ni les vendre ni les donner, ils doivent les jeter !!! Ce n’est pas un scandale ça !?! Quel gaspillage de la honte !!! Eh oui, comment peut-on ordonner et obliger la conscience tranquille de jeter toute cette nourriture, alors qu’avec, on pourrait nourrir une bonne quantité de pauvres, de SDF et d’affamés !?! Et dire que les érudits ose appeler cela le progrès… ça me révolte !!!

Eh oui, lorsque je pense et que je réfléchis à tous ces paradoxes, à tous ces non-sens, je m’aperçois que dans notre société actuelle, on n’est pas logique, pas rationnel et totalement inconséquent !

Aujourd’hui, en 2007, il serait temps qu’on se réveille et qu’on agisse contre toute cette incohérence qui tourne autour de nous, qui nous agace et qui nous pénalise en fait ! Si chacun de nous était d’accord de mettre la main à la pâte et de donner le bon exemple, je suis sûre qu’on pourrait changer tout ça ! En tout cas, cela ne nous ferait pas de mal, bien au contraire, on s’en porterait certainement mieux !

Comme on n’a qu’une seule vie et que, sur cette terre, on n’est vraiment rien, juste une paille dans une botte de foin, une goutte d’eau dans l’océan, un grain de sable dans le désert, il faut, à compter de maintenant, de cette belle prise de conscience, de cette évidence et de cette vérité profonde, ne plus rien garder, conserver ou réserver pour une occasion spéciale, mais le faire tout de suite sitôt que l’envie nous en prend, car chaque jour est une occasion spéciale !

Recherchons donc la connaissance, lisons d’avantage, sortons plus souvent dans la nature, passons plus de temps avec nos familles et nos amis, mangeons sans compter nos plats favoris et visitons le monde qui nous entoure !

Septembre 2007                                 Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *