Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 652
  • Last 7 days: 10 724
  • Last 30 days: 47 808
  • Online now: 14

2003: Le parc de la Bambouseraie à Anduze en France

C’est en rentrant d’un voyage en Camargue que j’ai découvert le Parc de la Bambouseraie. Situé dans les Cévennes à 11 Km au sud-ouest d’Alès et à 2 Km au nord d’Anduze, ce magnifique parc exotique, unique en Europe, possède plus de 150 espèces de bambous différents, dont la fameuse forêt de bambous géants atteignant plus de 20 m de haut !

De mars à mi-octobre, le Parc de la Bambouseraie offre mille et une choses à voir, sentir et découvrir. Fleurs rares, arbres centenaires provenant du monde entier, la plus grande variété de bambous d’Europe, des cases laotiennes, un jardin aquatique avec des koîs (ce sont des carpes japonaises), des serres aux fleurs multicolores, des pépinières et une boutique. C’est dense, complet, la visite est un enchantement !

Il y a 2 façons de parcourir ce parc. Seul en suivant les panneaux et le plan du prospectus ou alors, comme nous, en prenant un guide pendant 30 minutes. Les départs des visites guidées ont lieu toutes les 1/2 heures ou tous les Œ d’heures selon la saison.

Grâce au guide, nous avons appris que cette bambouseraie a été très gravement endommagé par les fortes inondations de 1958 (année de ma naissance) et que c’est un Cévenol, passionné de botanique, M. Eugène Mazel, qui l’a créé en 1855.

En fait, tout a commencé comme ceci :

Ce monsieur Mazel, qui faisait fortune dans le commerce des épices (il les importait directement d’Asie) avait un rêve : faire venir de ces pays lointains des plantes (à l’époque quasiment inconnues en Europe) et les faire se reproduire ici France. Ces plantes, ce sont les bambous !

Pour réaliser son rêve, il a choisi ce terrain. Géologiquement, il est idéal (son sol est constitué d’alluvions profondes et fertiles et comme il bénéficie d’un climat méditerranéen, il reçoit en moyenne 1’100 mm d’eau par an) et il mesure 34 hectares !

Lorsque M. Mazel s’est s’aperçu, au fil des années, que le régime des eaux pouvait être très irrégulier (orages torrentiels ou sécheresse), il a entrepris des gigantesques travaux pour prélever de l’eau en amont sur la rivière le Gardon et la canaliser. Depuis, le parc possède des canaux d’irrigation permanents longs de plus de 5 Km !

Aujourd’hui, la bambouseraie de M. Mazel est un franc succès ! Non seulement, il a pu acclimater plusieurs espèces de bambous, mais aussi plein d’autres végétaux exotiques ! Ses collections de plantes sont fabuleuses !Plusieurs dizaines de jardiniers sont nécessaires à leur entretien.

A l’intérieur de la bambouseraie, le parcours débute avec plusieurs constructions en bambou typiques du Laos. Il y a la maison d’habitation, l’autel des génies, ainsi qu’un grenier à riz. C’est très intéressant de voir de près l’utilisation du bambou dans la construction !

Non loin de là, il y a d’authentiques cochons chinois et une pelouse de bambous nains dans laquelle se pavanent plusieurs palmiers et bananiers ! Plus loin, il y a toutes sortes de bambous de différentes hauteurs et de différentes largeurs que l’on peut toucher et observer. C’est passionnant !

Dans ce parc, nous sommes très vite transporté en Extrême-Orient ! Avec les milliers d’espèces de plantes, de fleurs et d’arbres différents : camélias, magnolias, azalées, rhododendrons, orchidées, fleurs de lotus, nénuphars, érables japonais, ginkgos bilobas, bonzaïs, séquoias… c’est tout simplement extraordinaire !

A la fin de la visite, dans la boutique, on trouve un grand choix d’articles en bambous. Il y a aussi un grand espace réservé à la vente des plantes en pot. Des pépiniéristes conseillent pour le choix des bambous, des palmiers et des plantes à fleurs.

Une part importante de l’activité de la bambouseraie est consacrée à la reproduction de nombreuses variétés de bambous. Les pépinières ne se visitent pas. Elles exportent dans toute l’Europe plus de 500’000 bambous par an !

Le bambou vient de la famille des graminées. On recense environ 80 genres et plus de 1’300 espèces ! L’immense diversité des bambous ajoutée à leur facilité d’adaptation permet de les utiliser dans tous les types de jardins, depuis le pot conservé en appartement jusqu’au grand parc où ils apportent ombre et fraîcheur ! Beaucoup de gens les prennent aussi pour les aménagements des balcons, terrasses, patios, vérandas, loggias… etc….

Une multitude d’objets à usage quotidien sont fabriqués en bambou. Il est le matériau adapté pour la vannerie et la confection de récipients à usage domestique. On dénombre plus de 12’000 utilisations du bambou !

Les cinéastes sont souvent venus au Parc de la Bambouseraie. Il a été le cadre de plusieurs tournages dont celui du célèbre film « Le salaire de la peur » de Henri Georges Clouzot en 1953 avec Yves Montand et Charles Vanel.

Le parc est totalement accessible en chaise roulante. C’est un vrai bonheur ! Il y a même des WC adaptés.

Les horaires sont :

La Bambouseraie est ouverte du 1er mars au 15 novembre, 7 jours sur 7, de 9h30 à 18h-20h (heure de fermeture variable, selon la saison).

Adresse :

La Bambouseraie – 30’140 Anduze (Cévennes) – France

Tél. : 0033 (0) 4 66 61 70 47

 

Voilà quelques photos de la bambouseraie:

Note moyenne  1 2 3 4 5fVous devez vous connecter pour voter
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0

 

Février 2006                           Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *