Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 481
  • Last 7 days: 10 924
  • Last 30 days: 47 800
  • Online now: 7

Hommage à mon frère !

Mon frère Daniel est décédé tragiquement dans un accident de voiture le vendredi 1er octobre 2004.

Le texte ci-dessous je l’ai écrit dans les jours qui ont suivi son décès. Il a été lu par mon amie Chantal lors du culte d’adieu à l’église.

Hommage à mon frère Daniel

Tu vas nous manquer Daniel, tu vas me manquer, si tu savais… Le bruit de ta moto, tes petits poulets de Divonne, tes éclats de rire, la façon dont tu me disais « Salut Caco, alors ça roule ? Et moi qui te répondais « Mais, oui, ça roule, Raoul, rilaxe, Max, tranquille Emile !!! » tes téléphones quotidiens, tes nombreux SMS… Comment vais-je faire sans eux ?

Quel destin… Quel tragique destin ! Qui aurait penser que ce serait moi l’handicapée myopathe qui enterrerait Maman il y a 3 ans et toi maintenant !?! Personne !

En tout cas, aujourd’hui, devant toute cette assemblée, j’aimerais te rendre hommage et te dire combien tu étais un frère génial !!! Tu m’adorais, tu te battais bec et ongle pour que je sois heureuse et que je continue à vivre chez moi à mon domicile privé et je sais que, s’il l’aurait fallu, tu aurais donné ta vie pour moi ! Tu étais un homme bon et généreux qui n’a jamais eu honte de moi. Bien au contraire, tu étais si fier et si heureux de me présenter à tous tes amis… C’était toujours «ma petite sœur par-ci, ma petite sœur par-là…» Tu étais incroyable !

Tu sais, Daniel, je ne l’ai jamais dit, mais je te remercie infiniment du fond du cœur de ne m’avoir jamais mise de côté ou rejetée du fait de ma maladie !!!

Je te remercie infiniment du fond du cœur pour avoir toujours répondu présent lorsque j’avais besoin de toi !!!

Je te remercie infiniment du fond du cœur pour toutes les heures de souffrances, de douleurs et d’inquiétudes que tu t’es faites pour moi !!!

Je t’aime fort et jamais, je ne t’oublierais. Je n’ai qu’une seule chose à te dire… Sois heureux là où tu vas dans ta nouvelle demeure, car tu le mérites bien !!! Je t’embrasse très, très fort et te souhaite un bon voyage !

Post Scriptum

N’oublie pas de mettre une bonne bouteille de rosé au frais pour quand ce sera mon tour de monter là-haut !!! On fera la fête et tu me raconteras les dernières blagues du moment, d’accord… !?!

Allez, ne t’inquiète pas «ça roule, Raoul, rilaxe, Max, tranquille Emile !!! »

042

Merci à vous tous, famille, amis, professeurs et élèves d’être venus partager ces derniers moments avec Daniel et moi.

 

Nyon, Octobre 2004               Marie-Claude Baillif

Si ce texte vous a touché et que vous voulez lire maintenant le texte que j’ai écrit sur Daniel, mon frère !, veuillez cliquer  ici.  

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *