Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Beaux Textes no 1

Voici deux Beaux Textes sympas qui méritent qu’on prenne le temps de les lire et d’y réfléchir…

 LE PARDON

C’est l’histoire de deux amis qui marchaient dans le désert. A un moment donné, ils se disputèrent et l’un deux gifla l’autre. Ce dernier, endolori mais sans rien dire, écrivit dans le sable :« Aujourd’hui, mon meilleur ami m’a donné une gifle »

Ils continuèrent à marcher, puis trouvèrent une oasis où ils décidèrent de se baigner. Celui qui avait été giflé manqua de se noyer, mais son amile sauva.Quand il se fut repris, il grava sur une pierre :« Aujourd’hui mon meilleur ami m’a sauvé la vie ».

Celui qui avait donné la gifle et sauvé son ami lui demanda :« Quand je t’ai blessé, tu as écrit sur le sable et maintenant tu écris sur la pierre, pourquoi ? »

L’autre lui répondit :« Quand quelqu’un nous blesse, nous devons l’écrire dans le sable où les vents du pardon peuvent l’effacer. Mais quand quelqu’un fait quelque chose de bien pour nous, nous devons le graver dans la pierre où aucun vent ne peut l’effacer ».

Il faut apprendre à écrire nos blessures dans le sable et à graver nos joies dans la pierre.

 *******************

 LE FLOCON DE NEIGE

Une mésange s’adresse à une colombe : « Dis-moi, quel est le poids d’un flocon de neige ? »  Et la mésange de répondre : « Ça ne pèse pas, ça pèse moins que rien ».

Attends, ma colombe, je vais te raconter une histoire. « L’autre jour, j’étais sur la branche d’un sapin quand il a commencé à neiger. Tout doucement. Une petite neige tranquille, pas méchante, sans bruit et sans tempête.

Comme je n’avais rien de mieux à faire, je me suis mise à compter les flocons qui tombaient  sur la branche où je me trouvais. J’en ai compté 751 972. Oui, je commençais à avoir mal aux yeux et ça s’embrouillait un peu dans ma tête, mais je me rappelle bien : 751 972. Oui, c’est ça. Et quand le 751 973ième flocon est tombé sur la branche, même si ça ne pèse pas, même si c’est rien, moins que rien comme tu le dis, eh bien, figure-toi que la branche s’est cassée… »

La colombe se mit à réfléchir. Peut-être ne manque-t-il finalement que le geste d’une personne pour que le monde bascule, pour que bien des choses changent et pour que les gens vivent mieux…

En lisant cela, vous vous posez peut-être la question : « Et moi, qu’est-ce que je fais dans tout ça ? Quel poids a ma présence dans telle ou telle activité ? A quoi ça va servir de m’engager plus ? Ce ne sera qu’une goutte d’eau face à une mer de besoins, ce ne sera qu’une prière, qu’un mot d’encouragement, qu’une présence discrète. »

Pensez à ce 751 973ème flocon. C’est lui qui a tout changé ! Chaque chose prise isolément a un poids bien dérisoire, mais l’accumulation de tous nos gestes de considération peut faire bouger pas mal de choses.


*******************

J’adore ce genre de Beaux Textes ! Si vous aussi vous en avez au fond de vos tiroirs, n’hésitez pas, écrivez-les à la suite de celles-ci afin de nous les faire partager ou alors, envoyez-les moi par email. Merci !

Si vous avez aimé ces beaux textes, j’en ai écrit d’autres. Pour les lire, il faut cliquer sur les titres ci-dessous.

Beaux Textes no 2               Beaux Textes no 3             Beaux Textes no 4

Beaux Textes no 5               Beaux Textes no 6             Beaux Textes no 7

Beaux Textes no 8               Beaux Textes no 9             Beaux Textes no 10

 

Juin 2006                                  Marie-Claude Baillif

Share

Une réponse à Beaux Textes no 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *