Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Beaux Textes no 6

Voici quelques Beaux Textes  pour penser et réfléchir ! Bonne lecture !

************

Il A ETE DEMANDE AU DALAI LAMA

« Qu’est-ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? »

Le Dalaï Lama a répondu :

« Les hommes… parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent. Ensuite, ils perdent de l’argent pour retrouver la santé !

A penser anxieusement au futur, ils oublient le présent… de telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur !

Ils vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir… et meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu ! »

************

L’ESSENTIEL

Quand un arbre tombe, on l’entend… quand la forêt pousse, pas un bruit !

Les événements et les choses les plus bruyantes ne sont pas les plus importantes. Eh oui, les événements hors du commun ou impressionnants retiennent l’attention des hommes, alors que l’essentiel se construit dans l’indifférence et la durée !

************

LA TERRE

Texte de : Raouf Ben Yaghlame

La Terre vous parle-t-elle ?

Vous est-t-il arrivé une fois d’entendre la Terre parler ?

Moi…… Oui…… partout où je suis !

Elle n’arrête pas de me poursuivre, dans mon réveil, dans mon sommeil, sous ma douche, quand je marche, même quand je mange… Elle est même sur ma table ! Elle n’arrête pas de me parler !

« Vous me fatiguez, vous m’épuisez, vous me déchirez avec vos bombes, avec vos missiles, vous faites trop de bruit !

Je vous donne à boire et à manger et certains trouvent le moyen de laisser les autres mourir de faim…

Je vous allaite dès votre naissance et à la fin de votre vie, je vous reçois, je vous accueille et je me fais lit pour votre repos…

Je vous sucre, je vous pastèque, je vous aubergine, je vous amande, je vous mandarine, je vous fleure, je vous jasmine,

Je vous donne mes odeurs pour vous égayer,

Je vous emmène dans ma mémoire jusqu’à vos ancêtres,

Je me tapisse de neige pour vous distraire,

Et de sable pour vous plaire !

Je me grotte, je me roche, je me minéralise, je cicatrise vos blessures,

Je vous donne le fruit de mes entrailles,

Je vous porte, je vous emporte,

Je vous supporte, je vous transporte,

Sur chacun de vous, il y a mes empreintes, mes couleurs, mes accents !

C’est par ma faute que se sont formés les gestes de vos mains quand vous mangez, de vos pieds quand vous dansez !

C’est sur moi que tout s’appuie…… Votre équilibre, vous me le devez !

Ne vous ai-je pas ouvert mon ventre pour répondre à vos besoins ? Satisfaire vos caprices ? Abriter vos corps ?

Si je disparaissais où pourriez vous planter vos arbres ?

Si je voilais mes beautés, que pourriez-vous voir ?

Si j’emportais mes céréales, mes fruits, mes forêts, mes océans, sur quoi iraient se poser les oiseaux ?

Sur quoi iraient courir les chevaux ?

Comment iriez-vous peindre vos gloires, vos victoires, vos guerres, vos misères, vos haines et vos amours ?

Quand vous suffoquez, qui vous aère ?

Quand vous vous chagrinez, qui vous console, vous cajole ?

Je me laisse labourer, vous me goudronnez !

Je me laisse vendanger, vous me nucléarisez !

Attendez-vous à voir des rivières se sécher, mes montagnes s’écrouler……

Ah, je vous connais, ceux que vous avez enterrés m’ont tout raconté de vous !

Vous ai-je stressé avec mes parfums ?

J’étouffe !

Allez vous enterrez ailleurs, votre mort n’est plus dans ma vie……

Vous voulez le ciel, allez-y !

Grimpez dans l’air…… Réinventez-vous une existence, mais sans moi !

Quand je suis arbre, vous me coupez !

Quand je suis céréales, vous me brûlez !

Quand je suis eau, vous me polluez !

Quand je suis fertile, vous me gaspillez !

Quand je suis Afrique, vous m’affamez !

Quand je suis pétrole, vous me pompez !

Quand je suis Nord, vous me modernisez !

Quand je suis Sud, vous me sous développez !

Je n’en peux plus…..

Qui pourra me ressourcer ?

Quel autre peuple pourra m’habiter ? »

Vous est-il arrivé une fois d’entendre la Terre parler ?

Moi oui………

************

CONVERSATION AVEC DIEU

Un saint homme tenait un jour une conversation avec Dieu. Il lui dit : « Seigneur, j’aimerais savoir comment est le paradis et comment est l’enfer ! »

Dieu conduisit le saint homme vers deux portes. Il ouvrit l’une des portes et permit au saint homme de regarder à l’intérieur. Au milieu de la pièce, il y avait une immense table ronde. Au milieu de cette table, il y avait une grosse  marmite contenant un ragoût à l’arôme délicieux. Le saint homme saliva d’envie.

Les personnes assises autour de cette table étaient maigres, livides et malades. Elles avaient toutes l’air affamées. Elles tenaient des cuillères avec de très longs manches, attachées à leurs bras. Toutes pouvaient atteindre le plat de ragoût et cueillir une cuillerée. Mais, comme le manche de la cuillère était plus long que leurs bras, elles ne pouvaient pas ramener les cuillères dans leur bouche.

Le saint homme frissonna à la vue de leur misère et de leurs souffrances. Dieu dit : « Tu viens de voir l’enfer ! »

Dieu et le saint homme se dirigèrent vers la seconde porte. Dieu l’ouvrit. La scène que vit le saint homme était identique à la précédente. Il y avait la grande table ronde, la marmite de délicieux ragoût qui fit encore  saliver le saint homme. Les personnes autour de la table étaient également  équipées des cuillères aux longs manches. Cette fois, cependant, les gens  étaient bien nourris, replets, souriants et se parlaient les uns aux autres en riant.

Le saint homme dit à Dieu : « Je ne comprends pas ! »

« C’est simple, répondit Dieu, il n’y a qu’un seul savoir faire : l’entraide ! Les bons et charitables ont appris à se nourrir les uns les autres, tandis que les gloutons et les égoïstes ne pensent qu’à eux-mêmes ! »

A vous désormais de choisir votre attitude dans la société et dans la vie… Question : « Vous, vous partager votre cuillère avec les autres ??? »

************

Ne prenez jamais personne pour acquis, tenez tous ceux que vous aimez près de votre cœur, car vous vous réveillerez peut-être un matin pour réaliser que vous avez perdu un diamant pendant que vous étiez trop occupé à collecter des pierres !

************

Ce sont les petites choses de la vie qui la rendent spectaculaire !!!

(Exactement comme ces 2 arbres qui poussent au milieu de la caillasse !!!)

***********

med1

med2

************

En fait, personne n’a jamais dit que la vie serait facile, ils ont juste promis qu’elle vaudrait la peine !

************

Si vous avez aimé ces beaux textes, j’en ai écrit d’autres. Pour les lire, il faut cliquer sur les titres ci-dessous.

Beaux Textes no 1               Beaux Textes no 2             Beaux Textes no 3

Beaux Textes no 4               Beaux Textes no 5             Beaux Textes no 7

Beaux Textes no 8               Beaux Textes no 9             Beaux Textes no 10

 

Novembre 2008                                         Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *