Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Beaux Textes No 8

Voici une nouvelle série de beaux textes, d’histoires à morale que j’adore, car ils nous font comprendre grâce à leurs messages bien placés une grande quantité de choses, de belles vérités sur nos comportements et ceux des autres! Ces beaux textes sont toujours très utiles pour notre épanouissement personnel !

Bonne lecture et merci de les apprécier tout comme moi !

***********

UN COMPAGNON SUR MESURE

De Don Clark

Un jour, un petit garçon vit une affiche : « Jeunes chiens à vendre ». Lorsqu’il demanda au commerçant : « Combien vendez-vous ces jeunes chiens ? », le marchand lui répondit : « Entre 30 et 50 dollars ».

Le petit garçon fouilla dans ses poches et en tira de la petite monnaie. « J’ai 2 dollars 37 », dit-il. « Est-ce que je peux les regarder s’il-vous-plaît ? »

Le commerçant sourit et siffla. Du chenil, ils virent sortir Lady qui accourut vers eux en passant par le couloir du magasin, suivie de 5 petites boules de poils. Un des jeunes chiens traînait derrière à une bonne distance.

Aussitôt qu’il le vit, le petit garçon montra du doigt le petit chien qui boitait derrière les autres et demanda : « Qu’est-ce qu’il a celui-là ? »

Le commerçant lui expliqua que le vétérinaire avait examiné le petit chien et avait découvert une malformation de la hanche. Il boiterait toujours, il serait même infirme. Le petit garçon devint tout excité et dit : « C’est ce petit chien-là que je veux acheter ! »

« Non, dit le commerçant, tu ne peux pas acheter ce chien, mais si tu le veux vraiment, alors je vais te le donner ! »

Le petit garçon devint plutôt irrité. Il regarda le commerçant droit dans les yeux et lui dit : « Je ne veux pas que vous me le donniez. Ce petit chien vaut aussi cher que les autres et je le paierai plein prix, en fait, je vais vous donner 2,37$­­­­­­ maintenant et 50¢ par mois jusqu’à ce qu’il soit bien à moi ! »

Le commerçant lui répliqua : « Mais, non, tu ne veux pas vraiment acheter ce petit chien !?! Il ne sera jamais capable de courir, sauter et jouer avec toi comme les autres chiens ! »

Sur ce, le petit garçon se pencha, retroussa son pantalon et découvrit une jambe gauche affreusement tordue, soutenue par un appareil orthopédique. Il regarda le commerçant et lui dit doucement : « Eh bien, comme je ne cours pas très bien moi-même, ce petit chien aura au moins quelqu’un qui l’aime et qui puisse le comprendre !

***********

Bt1

************

LA TRAPPE À SOURIS

Une souris observait à travers la fente d’un mur le fermier et sa femme ouvrir un colis. « Quelle est donc la nourriture que ce colis cache ? » se demanda la souris. Quel ne fut pas son choc lorsqu’elle découvrit qu’il s’agissait d’une trappe à souris !

Elle se dirigea en toute hâte à la grange pour proclamer la terrible nouvelle : « Il y a une trappe à souris dans la maison !  Il y a une trappe à souris dans la maison ! »

Le poulet caqueta, se gratta le dos et levant le cou, il répondit :

« Monsieur Souris, je comprends que cela soit un problème pour vous, mais cela n’a aucune conséquence pour moi. Cela ne me dérange pas ! »

La Souris se tourna alors vers le cochon et lui dit : « Il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison ! ». Le cochon se montra sympathique, mais répondit : « Je suis très peiné Monsieur Souris, mais je ne peux rien faire si ce n’est de prier, mais soyez assuré de mes prières ! »

La Souris se tourna alors vers la vache et lui lança son cri d’alarme : « Il y a une trappe à souris dans la maison ! Il y a une trappe à souris dans la maison ! ».

Et la vache répondit : « Eh bien, Monsieur Souris, je suis peiné pour vous, mais cela ne me fait pas un pli sur le ventre ! »

C’est ainsi que Monsieur Souris s’en retourna à la maison, la tête basse et découragé d’avoir à affronter seul la trappe à souris du fermier. Dans la nuit qui suivit, un bruit étrange fut entendu dans la maison, un bruit qui ressemblait à celui d’une trappe à souris qui avait saisi sa proie. La femme du fermier se précipita pour voir ce qui avait été attrapé, mais dans la noirceur, elle ne vit pas que c’était la queue d’un serpent vénéneux qui avait été happé par la trappe à souris. Affolé, le serpent mordit la femme du fermier qui s’empressa de la conduire à l’hôpital. Quand elle revint à la maison, quelques heures plus tard, c’était hélas avec une forte fièvre. Pour la soigner et faire baisser cette forte fièvre, le fermier décida de lui faire une bonne soupe au poulet. Le fermier sortit donc sa machette et tua le poulet.

Comme la santé de sa femme ne s’améliorait pas, qu’au contraire elle s’empirait, tous les amis et les voisins du fermier vinrent veiller sur sa femme 24 heures sur 24. Pour les nourrir, le fermier dut faire boucherie avec le cochon. Comme la femme du fermier n’allait toujours pas mieux, elle finit par mourir. Aux funérailles, il y eut tellement de monde que le fermier dût abattre sa vache pour pouvoir servir assez de viande à tous ces gens.

Monsieur Souris surveillait tout ce va-et-vient de par la fente du mur en ressentant une énorme tristesse !

La morale de cette histoire :

La prochaine fois que vous entendrez dire qu’une de vos connaissances est aux prises avec un problème qui ne vous concerne pas, souvenez-vous que lorsqu’un des nôtres est menacé, nous sommes tous en danger, nous sommes tous impliqués dans ce voyage qu’on appelle la Vie ! Ayons donc l’œil ouvert sur nos proches et faisons un effort pour nous encourager et nous aider mutuellement !

*************

Bt2

*************

ÉPOUSSETAGE

Je ne peux pas vous dire combien d’heures, j’ai passé à faire le ménage ! J’avais l’habitude d’y consacrer au moins 8 heures chaque fin de semaine m’assurant que tout était parfait « au cas où quelqu’un viendrait… ».

Puis un jour, j’ai réalisé que personne ne viendrait. Tout le monde était dehors à vivre sa vie et à avoir du plaisir !

Maintenant, lorsque les gens me rendent visite, je n’éprouve plus le besoin de récurer ma maison de fond en comble. Ils sont davantage intéressés à m’écouter leur raconter ce que j’ai fait pendant que j’étais dehors, à jouir de ma vie et à avoir du plaisir.

Et si vous n’avez jamais pensé à faire pareil, réfléchissez à ce conseil : la vie est courte. Jouissez-en !

Alors oui, époussetez si vous le devez, mais ne vaudrait-il pas mieux regarder un film ou écrire une lettre, préparer un gâteau ou planter une fleur, méditer sur la différence entre la volonté et la nécessité ?

Alors oui, époussetez si vous le devez, mais pensez à toutes ces rivières qui vous attendent pour nager, toutes ces montagnes qui vous invitent à les grimper, toutes ces musiques qui ne demandent qu’à être écoutées, tous ces livres à être lus et puis, tous ces amis, toute cette famille qui désirent être avec vous, toute cette vie que vous avez à vivre ???

Alors oui, époussetez si vous le devez, mais le monde vous attend dehors vous offrant le soleil qui brillera dans vos yeux, le vent qui caressera vos cheveux, un flocon de neige, une douce ondée. Ce jour à jamais passera et ne reviendra plus !

Alors oui, époussetez si vous le devez, mais gardez à l’esprit que la vieillesse arrivera à son heure et que vous ne lui échapperez pas ! Et que lorsque vous partirez (et vous devrez partir, rien ne l’empêchera…), ce n’est pas par ce que vous aurez amassé, mais bien par ce que vous aurez éparpillé, donné et fait qui témoignera de la vie que vous avez vécue !!!

*************

Bt3

*************

L’ABC DU BONHEUR

Appréciez chaque moment que la vie vous réserve !

Bâtissez votre avenir aujourd’hui !

Caressez un rêve qui vous est cher !

Donnez et vous recevrez !

Élargissez vos horizons. Pensez plus haut, plus grand, plus loin !

Foncez et ne laissez jamais un obstacle vous décourager !

Grandissez intérieurement et profitez de toutes les expériences bonnes ou mauvaises !

Harmonisez vos relations et vous vivrez dans la paix !

Identifiez vos forces et utilisez-les à bon escient !

Jalonnez votre route vers la réussite !

Kilométrez vos progrès. Faites en sorte qu’ils vous rapprochent de votre but !

Libérez vos talents, brisez les chaînes de la peur et de l’insécurité qui les emprisonnent !

Motivez-vous et votre entourage. L’enthousiasme fait la différence entre le succès et l’échec !

Neutralisez les influences négatives !

Oubliez les malheurs du passé pour mieux vivre le bonheur du présent !

Pardonnez et on vous pardonnera !

Questionnez-vous sur le vrai sens de la vie !

Riez de bon cœur et la vie vous sourira en retour !

Semez seulement ce que vous voulez récolter !

Tendez vers le bien et le mal s’effacera de lui-même !

Unifiez-vous à l’Univers et plus rien ne vous sera impossible !

Voyez au-delà des apparences !

Week-ends au repos pour apprécier la vie et régénérer votre esprit !

X : faites-en (des croix) sur tout ce qui vous empêche de grandir !

Y a pas de problèmes. Il n’y a que des solutions et des défis.  Relevez-les et vous grandirez !

Zeste de fantaisie : sachez vous évader de la routine !

 

***********

 Bt4

************

86 400 SECONDES DE VIE

Chaque matin, au réveil, nous sommes crédités de 86 400 secondes de vie pour la journée et lorsque nous nous endormons le soir, il n’y a pas de report à nouveau.

Ce qui n’a pas été vécu dans la journée est perdu, hier vient de passer.

Chaque matin cette magie recommence, nous sommes recrédités de 86 400 secondes de vie et nous jouons avec cette règle incontournable.

Alors qu’en faisons-nous de nos 86 400 secondes quotidiennes ? Du bien, du mal ??? Est-ce qu’on les remplit bien, est-ce qu’on y met assez de positif, pas trop de négatif ???

Tout ce temps qui nous est donné est une chance, un cadeau, une bénédiction, on doit en profiter, y faire honneur, il faut le respecter !!!

C’est à chacun de nous de faire en sorte que tout se passe bien, que tout fonctionne au mieux de nos possibilités, eh oui, nous sommes les capitaines de nos vies, les maîtres de nos choix !!!

************

Bt5

************

Voilà, en espérant que ces 4 textes vous aient plu, je vous souhaite tout le meilleur et vous dis à très bientôt pour une nouvelle série de Beaux Textes  !

Si vous avez aimé ces beaux textes, j’en ai écrit d’autres. Pour les lire, il faut cliquer sur les titres ci-dessous.

Beaux Textes no 1               Beaux Textes no 2             Beaux Textes no 3

Beaux Textes no 4               Beaux Textes no 5             Beaux Textes no 6

Beaux Textes no 7               Beaux Textes no 9             Beaux Textes no 10

 

Octobre 2010                              Marie-Claude Baillif

 

Share

Une réponse à Beaux Textes No 8

  • inpascumaiasandu2016 dit :

    Superbes histoires qui nous apprennent l’optimisme, le bon sens, la bonte. Je me fais le plaisir de les decouvrir et de les redecouvrir a mes eleves. Merci pour votre travail irreprochable, votre perseverance, votre exemple de vivre sa vie. Mes respects les plus profonds!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *