Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

2011: Les Chutes du Rhin, Schaffhouse et Stein-am-Rhein

rh1.jpg

Les chutes du Rhin (Rheinfall en suisse-allemand) se trouvent dans le nord de la Suisse entre Neuhausen (sur la rive droite) et Flurlingen (sur la rive gauche) à 3 km de Schaffhouse. Elles sont l’une des attractions les plus prisées et les plus spectaculaires de Suisse. Chaque année, elles attirent des centaines de milliers de touristes. Classées comme les plus grandes chutes d’eau d’Europe, elles font 23 m de hauteur sur 150 m de large et 13 m de profondeur. Lorsque le Rhin est à son plus haut niveau en été, ce sont 600 000 litres d’eau par seconde qui se jette en bas des rochers. C’est très impressionnant ! En hiver, ce sont 250 000 litres d’eau par seconde. Le record maximum a eu lieu en 1965 avec 1 250 000 litres d’eau par seconde et le record minimum en 1921 avec 95 000 litres d’eau par seconde ! Le meilleur moment pour les voir, là où elles sont les plus belles, c’est en juillet lorsque le Rhin est à son niveau le plus haut.

Pour visiter ces chutes, il y a 2 entrées : une qui se fait depuis le Schloss Laufen (le château de Laufen), là, on les voit depuis en haut et de côté, l’autre par le Schlössli Wörth (la maison Wörth) en face des chutes.

Depuis le Schloss Laufen (du côté de Flurlingen), il y a un ascenseur pour handicapés, puis un petit chemin asphalté qui nous emmène à un belvédère au-dessus des chutes. De là, la vue sur toute cette masse d’eau qui s’agite, tourbillonne et virevolte est magnifique, à couper le souffle ! Waouh… comme on se sent petit, comme on est minuscule et dérisoire devant une telle quantité d’eau rugissante ! C’est formidable, extraordinaire !

rh2

Pour les personnes valides, le chemin continue jusqu’en bas là où des bateaux embarquent les gens qui désirent aller voir les chutes de tout près. Pour nous en chaise roulante, la visite s’arrête là, stoppé par une rangée de marches infranchissables et un chemin devenu beaucoup trop étroit et pentu pour s’y risquer. Dommage !

Après avoir rebroussé chemin, nous avons repris l’ascenseur, puis la voiture et nous nous sommes rendus de l’autre côté des chutes à l’entrée qui se trouve à Neuhausen au Schlössli Wörth (la maison Wörth). Là, on se trouve en face des chutes, il y a une esplanade et un chemin totalement plat, large et goudronné. C’est super ! La vue est totalement différente, mais garanti, tout aussi magnifique !

rh3.jpg

Ce site touristique, de renommée mondiale, où les gens de tous âges, de tout bord et de toutes nationalités affluent est super bien aménagé. Il y a un grand parking à côté des 2 entrées, plusieurs restaurants avec terrasses, des boutiques souvenirs et de nombreux bancs pour s’asseoir et contempler le panorama des chutes. Ce spectacle grandiose et unique en Europe mérite qu’on s’y déplace !

Pour agrémenter la visite, il y a plusieurs bateaux à moteur qui vont tout près des chutes. Lorsqu’on a demandé à l’information s’il y avait des bateaux accessibles en chaise roulante et que l’une des hôtesses nous a répondu oui, on était toute contente. Par contre, lorsqu’on s’est rendue devant l’un de ces bateaux et que l’on a vu qu’il y avait 4 marches pour rentrer dedans avec en plus une main courante en plein milieu des marches, on a été très déçue. Eh oui, à cause de cette main courante qui réduisait considérablement la largeur, je n’étais pas sûre qu’avec ma chaise roulante on aie la place pour passer. Comme je n’avais aucune envie de me retrouver suspendue en l’air au-dessus de l’eau (beaucoup trop risqué, si l’un ou l’autre des porteurs faisait un faux mouvement, perdait l’équilibre et me lâchait, eh bien, c’était direct le plongeon dans le Rhin !!! Avec mon respirateur, bonjour les dégâts…), je n’ai pas voulu essayer, beaucoup trop dangereux !

De plus, comme il y avait énormément de monde, que les responsables des bateaux stressés couraient dans tous les sens et qu’avec la langue (le suisse-allemand), on n’arrivait pas à se faire comprendre, on a demandé de se faire rembourser les billets. L’hôtesse, désolée et ne comprenant pas pourquoi on renonçait à y aller, nous a répété qu’il y avait une rampe à disposition et qu’il fallait la demander. Trouvant que même avec la rampe, c’était périlleux, on a récupéré notre argent et on est partie. Ce fut le seul couac des chutes du Rhin !

Pour ceux qui prennent ces bateaux, il y a un ponton qui permet d’accoster au pied du rocher qui se trouve au milieu des chutes. De là, un petit chemin taillé à même la roche permet au public de monter jusqu’au sommet où flotte un drapeau suisse. De pouvoir se retrouver là-haut perché au-dessus des chutes avec le bruit et la puissance des eaux qui tombe et se fracasse en bas du rocher… cela doit être fabuleux, saisissant, un spectacle et un ressenti inoubliable !!! Le départ des bateaux se fait soit depuis le Schloss Laufen (le château de Laufen), soit depuis le Schlössli Wörth (la maison Wörth).

La nuit, les chutes du Rhin sont éclairées par des projecteurs de couleur bleue. Avec les lumières qui se reflètent dans l’eau, c’est splendide !

Un chemin de promenade parfaitement sécurisé permet de faire le tour complet des chutes. Grâce à lui, il est possible de les voir et de les observer sous tous les angles, parfois même de s’en approcher à quelques mètres seulement ! Ce chemin n’est malheureusement pas entièrement accessible pour nous, les personnes en chaise roulante, car comme d’habitude, il y a des marches. Ces escaliers sont vraiment notre pire cauchemar !!! À quand leur disparition ?!?

Pour avoir une bonne idée, une bonne représentation de ce que sont ces plus grandes chutes d’eau d’Europe, je conseille vivement d’aller aux 2 entrées, car le panorama, les vues et les perspectives sont vraiment différentes l’une de l’autre et les 2 valent la peine, les 2 se complètent !

Les chutes du Rhin dans leur physionomie actuelle se sont formées il y a environ 15 000 ans.

Pour les visiter, les 2 entrées sont payantes, elles sont ouvertes toute l’année. Les excursions en bateau sont possibles en juin, juillet et août de 10h à 18h, en mai et septembre de 11h à 17h. En mars, avril et octobre, elles le sont uniquement sur demande. Ces chutes sont à voir absolument !

rh4a.jpg

rh4b.jpg

Schaffhouse

rh5.jpg

Située à 3 km des chutes du Rhin sur la rive droite du fleuve à une dizaine de km de la frontière allemande, cette jolie ville suisse est le chef-lieu du canton de Schaffhouse. C’est le Rhin qui lui a donné naissance. En effet, si la cité a été construite, c’est pour avoir un lieu de déchargement et de stockage lorsque les bateaux de commerce devaient jeter l’ancre ne pouvant pas poursuivre leur navigation à cause des chutes du Rhin.

La vieille ville avec sa vaste zone piétonne, ses nombreuses maisons aux façades magnifiquement peintes avec des fresques et des sculptures, ses anciennes bâtisses richement ornées d’oriels et ses fontaines parées de statues polychromes est un vrai petit bijou ! J’ai beaucoup aimé ! Les oriels sont des avancées en encorbellement aménagées sur un ou plusieurs niveaux d’une façade. Schaffhouse en compte 170. Ils symbolisaient à l’époque le statut social des riches bourgeois.

rh6.jpg

Très animée et offrant de nombreuses possibilités de shopping, Schaffhouse avec son passé médiéval bien conservé est considérée comme l’une des villes les plus pittoresques de Suisse. En son cœur se dresse l’église gothique de St-Johann (Saint-Jean) qui date de 1120. Connue pour ses vitraux et son grand orgue historique, en 1990 elle a été aménagée pour servir de salle de musique à la ville. De nombreux concerts en l’honneur de Jean-Sébastien Bach y sont organisés. Le Munot, l’emblème de Schaffhouse, une imposante forteresse de forme circulaire qui domine la ville a été construite au 16ème siècle en haut d’une colline. Son donjon a été édifié entre 1564 et 1589 d’après un concept d’Albrecht Dürer, un peintre, graveur et mathématicien allemand. Depuis ses créneaux, la vue sur la cité et le Rhin est superbe. Tous les soirs à 21h, le garde qui vit dans la tour sonne la cloche. Autrefois, cela signalait la fermeture des portes de la ville et des auberges. Le Munot n’est pas visitable en chaise roulante, trop d’escaliers.

Avec sa situation au bord du Rhin et sa position entre la Forêt-Noire en Allemagne d’un côté et le lac de Constance de l’autre, Schaffhouse est une destination d’excursion et de villégiature très prisée. Elle est également un centre industriel important. Grâce au Rhin, ses balades au bord de l’eau sont légion. En effet, que ce soit à pied, à vélo ou à bord des nombreux bateaux de croisières qui naviguent sur le fleuve, Schaffhouse est une très belle ville qui offre une multitude de choix et de possibilités de découvertes ! À voir aussi !

Stein-am-Rhein

Située au bord du Rhin aussi à environ 20 km de Schaffhouse et 23 km des chutes du Rhin, cette petite ville d’environ 4000 habitants est une des plus jolies villes que j’ai visitées en Suisse !

rh7

Construite à l’endroit où le lac de Constance se rétrécit et où le Rhin reprend ses droits de fleuve, elle est célèbre pour sa vieille ville à pavés hyper bien conservée, ses superbes maisons à colombages et ses façades remarquablement peintes. Elle a reçu en 1972 le 1er prix Wakker, un prix qui récompense chaque année la commune qui s’efforce de préserver et mettre en valeur son patrimoine.

Eh oui, ce bijou de petite ville qui fait partie des vieilles villes médiévales les plus belles et les mieux conservées de Suisse offre de nombreuses possibilités de visites dans le domaine de l’art, de la culture et de la nature. La palette de ses atouts est considérable.

Sur la place de l’Hôtel de ville comme le long de la rue principale, toutes les façades des maisons sont peintes avec des dessins et des fresques extraordinaires. C’est tout simplement magnifique, remarquable ! De plus, sur ces façades, il y a de nombreux oriels (ou stucs) chatoyants, des enseignes d’hôtels et de restaurants très originaux, sculptés et ciselés à l’ancienne (auberge du soleil, maison du pélican, aigle blanc, etc…). En été, dans les rues, entre les jolies boutiques, les belles terrasses de restaurants fleuries et les superbes fontaines décorées… c’est pittoresque, bucolique, de toute beauté !

rh8.jpg

Parmi les nombreuses curiosités à visiter, il y a le château fort de Hohenklingen qui domine la ville (construit en 1225, il a été entièrement rénové en 2008. De là-haut, la vue sur la ville et la région du Rhin est splendide…), l’ancien couvent de bénédictins de St-Georges (qui est l’un des ensembles de la fin du moyen âge les mieux conservés), le musée Lindwurm qui présente un intérieur bourgeois du 19ème siècle avec ses dépendances agricoles.

Comme avec mes 2 auxiliaires de vie, Fabienne et Fatya, on n’a pas eu le temps de visiter le château, le couvent et le musée (on est arrivée au milieu de l’après-midi), on a préféré se promener à l’intérieur de la ville et au bord du Rhin, je ne peux pas dire si ces 3 lieux sont accessibles ou pas en chaise roulante. Par contre, ce que je peux affirmer, c’est que de se balader à travers les rues enchanteresses de Stein-am-Rhein et le long des berges du Rhin est un pur bonheur, un vrai régal ! J’ai adoré, on a toutes les 3 adoré ! On peut aller par exemple jusqu’aux îles de Werd. Pour y accéder, il faut passer sur une petite passerelle. Une fois dans l’île, il y a un tout petit monastère à visiter.

Dans la partie de la ville qui se trouve au bord du Rhin, les soubassements des maisons baignent dans l’eau. C’est splendide !

rh9.jpg

En ce qui concerne les croisières en bateau qui vont de Schaffhouse à Stein-am-Rhein, puis sur l’Untersee et le lac de Constance, elles sont parmi les plus belles d’Europe !

rh10.jpg

Petites anecdotes : le 22 février 1945, durant la 2ème guerre mondiale, comme Stein-am-Rhein est située à proximité de la frontière allemande, suite probablement à une erreur de trajectoire, il y eut un bombardement américain qui endommagea plusieurs immeubles historiques de la ville, heureusement réparés aujourd’hui.

En 2007, la poste suisse, pour célébrer le millénaire de la fondation de la ville, a édité 3 timbres avec des photos de la localité.

*********************

Voilà, si une fois vous avez l’occasion de vous rendre dans le nord de la Suisse, alors n’hésitez pas, prenez le temps de vous arrêter à ces 3 endroits. Que ce soit aux chutes du Rhin, dans la ville de Schaffhouse ou de Stein-am-Rhein, je vous jure que vous allez apprécier ! Ces 3 curiosités touristiques sont vraiment magnifiques, attrayantes, originales, pittoresques et intéressantes, elles vous raviront, ça c’est sûr ! En tout cas pour moi, c’est ce qu’il s’est passé, je suis revenue enchantée avec plein de beaux souvenirs dans la tête !!!

Faisant partie du patrimoine suisse, elles sont à voir de toute urgence !

 

Avril 2011                         Marie-Claude Baillif

Share

7 réponses à 2011: Les Chutes du Rhin, Schaffhouse et Stein-am-Rhein

  • edith polveche dit :

    Merci pour ce commentaire sur les chutes du rhin, je dois m’y rendre, c’est trés bien écrit et trés détaillé, je cherchais des infos la dessus….
    Heureusement, que des gens comme vous, font ce genre d’articles, maintenant je pense en voyageant bien souvent au manque d’accibilité en voyageant…..

    Merci encore et bonne journée à vous….

  • lili dit :

    moi aussi je prévois d’y aller fin juin. venant de gênes, une première nuit est prévue à Come, en Italie. je cherche maintenant un endroit pour la 2eme nuit. et Stein-am-Rhein me donne tout particulièrement envie. je vais chercher un hôtel dans les environs.

    merci pou ce bel article. je vais le conserver.
    bon voyage à tous

  • isa dit :

    Bonjour

    Merci beaucoup pour ces merveilleux commentaires : details et pragmatisme!!
    Sincerement c’est leseul site où les explications sont claires…
    Je vous souhaite de nombreux autres voyages et en attente de vos nouveaux commentaires

  • MIREILLE dit :

    Bonjour
    Mon mari et moi venons de voir un reportage sur le Rhin ,il y avait naturellement les chutes du Rhin .nous connaissons un peu nous y somme allés il y 35 ans nous avons fait juste une rive ,il n’y avait pas accès en bateau .
    Peu être que nous l’avons pas vue ,passage très rapide .
    Merci ,pour toutes les informations que vous donnez,cela je pense nous permettra de mieux nous dirigés pour refaire une visite plus approfondies .
    Commentaire ,petits détails (périodes visites) et photos qui donnent vraiment envies de faire le détour.
    Nous vous souhaitons de nombreux autres voyages aussi passionnants avec des commentaires tous aussi prenants

  • Martine PARISOT dit :

    Magnifique article. merci de tout coeur. je me permets de vous demander , si vous avez publié d’autres articles de 2011; je vous félicite. Bien à vous.

  • Bolay dit :

    Ce commentaire et très bien détaillé, ça donne envie, nous allons dans cette région demain, je me réjouit d’avance.
    Cet article est pleins d’informations qui vont beaucoup m’aider, merci !

  • James dit :

    Merci pour toutes ces précisions, voila j ai trouvé ma prochaine visite avec mes amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *