Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 1 690
  • Last 7 days: 10 761
  • Last 30 days: 47 850
  • Online now: 13

A toutes les mamans… A tous les papas…!!!

Si j’écris ce texte aujourd’hui, c’est parce que je commence à en avoir marre de voir certaines de vos réactions ! Je m’explique.

Lorsque vos enfants sont dans la rue, aux magasins, aux cinémas ou ailleurs et qu’ils me regardent, c’est normal. S’ils se ou vous posent des questions, c’est normal aussi, alors, s’il vous plaît, répondez-leur et si vous ne savez pas quoi leur dire, venez vers moi me demander. Je ne vois aucun mal là-dedans, au contraire, ce serait même un échange bénéfique pour tout le monde !

Il y a quelques années, un petit garçon en me voyant dans ma chaise roulante a demandé à sa maman : « Mais qu’est-ce qu’elle a la dame ? » Au lieu de lui expliquer gentiment, du genre : « Et bien, tu vois, je pense que cette dame ne peut plus marcher, elle a peut-être eu un accident ou une maladie, et pour qu’elle puisse quand même sortir comme toi et moi, elle a une chaise roulante pour se déplacer », sa maman lui a dit « Chut ! Tais-toi ! » et l’a tiré fortement par le bras. Le garçonnet, voulant à tout prix savoir et comprendre, a insisté en reposant la même question. Cette fois, pour toute réponse, il a reçu une magistrale gifle en pleine figure. Le pauvre, il s’est mis à pleurer et moi, je suis restée sans voix devant une telle réaction ! Mais pourquoi donc a-t-elle fait ça !?! C’est totalement stupide !

gamin

Un enfant a besoin de savoir, un enfant a besoin de comprendre ce qu’il voit autour de lui. Si on lui explique, si on lui dit la vérité, tout va bien, il saura pour la prochaine fois. Si on refuse, si on lui cache les choses ou qu’on le gifle, qu’est-ce qu’il va se passer ? A chaque fois qu’il verra un handicapé, il va se dire : « Oh, la, la, ces gens-là, il ne faut surtout pas les regarder, surtout pas leur parler… » Il va associer le mot « handicapé » avec le mot « tabou ».

Quel dommage, car en règle générale, les enfants n’ont pas peur de nous, au contraire, ils viennent même facilement ! C’est vous les mamans, c’est vous les papas qui êtes gênés, qui n’osez pas nous approcher, nous regarder, nous accepter tels que nous sommes ! Il faut stopper ça, changer vos réactions, surmonter vos à prioris. On n’est pas des pestiférés, on est juste handicapé ! Nous, on n’a pas honte de nous, on ne se sent pas gêné, alors pourquoi, vous, vous l’êtes et surtout, pourquoi reporter votre malaise sur vos enfants… !?!

Maintenant que je sors avec mon respirateur et que l’on me voit quasi tout le temps avec mon masque sur le nez, les questions fusent, les regards s’attardent. Les enfants sont les premiers intrigués, quoi de plus normal, c’est la première fois qu’ils voient quelqu’un comme moi avec tout cet attirail !

Devant chez moi, lorsque je sors sur ma plate-forme élévatrice (dans mon immeuble, il y a une dizaine de marches extérieures à descendre), je peux vous dire que je suis l’attraction ! Une vedette n’aurait pas plus de succès ! Lorsque les enfants m’entendent, hop, ils accourent pour observer, dire bonjour et surtout pour aider lorsqu’ils le peuvent. Ils adorent ça, on le voit bien, car après, ils sont tout fiers, tout heureux d’avoir pu rendre service et moi, eh bien, ça me fait chaud au cœur de recevoir un tel engouement !

C’est tout petit déjà qu’on forme quelqu’un à la tolérance et à l’apprentissage de la différence. Je félicite tous les parents ainsi que tous ceux qui répondent ouvertement aux questions des enfants et j’encourage tous les autres à le faire. Le handicap et la maladie ne sont pas des sujets tabous. Il ne faut pas avoir peur de nous et croire que ça nous dérange de parler de nos problèmes. On préfère 10 fois mieux un enfant qui pose des questions, cela signifie qu’il est curieux, qu’il s’intéresse aux choses et aux gens, qu’il veut comprendre la différence, qu’il va peut-être nous aider par la suite, plutôt qu’un enfant qui ne demande jamais rien et qui vit cloitré dans sa bulle, égoïste dans son petit monde à lui !

Et puis, rappelez-vous d’une chose. Je suis handicapée, certes, mais je ne suis pas sourde ! Lorsque j’entends une question ou un commentaire dans la rue, je sais tout de suite si c’est de moi qu’on parle ou pas. Instinctivement, je vais faire attention à vos réponses et à vos réactions. Passez discrètement, inaperçu entre vous et moi, c’est impossible. Alors du moment que je vous entends et que je vous vois, autant être sincère avec vos enfants et leur dire la vérité. Merci pour eux, merci pour moi…

Bien amicalement

Nyon novembre 2002            Marie-Claude Baillif

Share

2 réponses à A toutes les mamans… A tous les papas…!!!

  • nzliebe dit :

    Bien dite

  • l'Olive dit :

    Bonsoir. Votre aventure de la baffe me rappelle une situation identique vécue à l’âge de 13-14 ans alors que je me rendais à l’école (pour info, je suis paraplégique depuis l’âge de 11 ans). Et au désarrois de l’ado que j’étais face au geste terrible de cette mère totalement désemparée et dépassée par la question toute innocente, mais tellement naturelle et légitime, de son petit garçon. Oui, mamans et papas (j’en suis un aujourd’hui, quel pied!! Et pour quelqu’un incapable de faire le moindre pas, ce n’est pas rien de le dire!!): Osons affronter les questions normales de nos enfants, tonnerre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *