Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 0
  • Last 30 days: 0
  • Online now: 0

Handicapée, oui, mais coquette !

Je suis toujours surprise lorsque les infirmières (dans les hôpitaux ou celles du centre médico-social lorsqu’elles doivent venir me faire des prises de sang à la maison), les assistantes sociales (lorsqu’elles m’aident à remplir des papiers) ou les journalistes (lorsqu’ils m’interviewent pour leurs journaux) me disent : « Oh, mais dis-donc qu’est-ce que vous êtes coquette… et qu’est-ce que vous aimez les bijoux !!! »

Oui, je suis coquette, oui, j’aime me maquiller et me mettre du rouge à lèvres, du vernis aux ongles, oui, je fais attention à mes tenues vestimentaires, j’aime marier les couleurs, oui, j’adore me parer de colliers, de bracelets et de bagues et alors… ?!? Pourquoi cet état de fait surprend-il toujours tellement les personnes valides ??? Pourquoi sont-elles si souvent étonnées de me voir bien mise et soignée ??? Est-ce que dans leurs jugements ce n’est pas possible d’être handicapée et coquette à la fois ?!? Est-ce que ces 2 mots ne seraient pas compatibles ?!? Une aberration ?!?

Si l’on me fait continuellement cette remarque, c’est bien qu’il y a quelque chose, que les gens ont encore malheureusement, consciemment ou inconsciemment, des clichés dans leurs têtes !!!

Les handicapés sales, moches, tous tordus et qui ne prennent pas soin d’eux, qui se cachent (ou que la famille ou la société dissimule volontairement), ce temps-là est révolu, c’est du passé, nous sommes aujourd’hui une nouvelle génération d’handicapés qui osons nous montrer, sortir, voyager, prendre la parole et réclamer nos droits et dieu sait que nous en avons des droits !!! Eh oui, c’est fini de tout accepter sans broncher, terminé de tout se laisser faire sous prétexte qu’on est des personnes à mobilité réduite ! C’est une nouvelle ère qui commence…

Oui, on est différent, d’accord, c’est vrai, mais au fait qui ne l’est pas ?!? Qui peut prétendre être comme tout le monde ??? Et puis, d’abord, ça veut dire quoi être comme tout le monde ?!? Il y en a qui sont grands, d’autres petits, certains sont gros, d’autres minces, il y en a qui ont des lunettes, d’autres pas, certains sont chauves, d’autres chevelus, il y en a qui sont doués dans le sport et les maths, d’autres en histoire ou en géo, certains aiment ceci, d’autres détestent cela, certains sont croyants, d’autres pas… alors, s’il-vous-plait, dites-moi, expliquez-moi dans quel domaine se situe la normalité ?!? Qui peut revendiquer et dire : « Moi, je suis normal, toi pas !?! » Personne !!!

Nous sommes au 21ème siècle, il y a déjà plein de gouvernements, d’administrations et certainement beaucoup de personnes à titre privé qui prennent des initiatives, ainsi que de bonnes résolutions pour changer le monde qui nous entoure et améliorer le statut de nos vies de citoyens. Et si nous, nous nous mettions tous ensemble, si nous unissions nos forces et nos efforts pour que le monde des handicapés quel qu’il soit, physique ou mental, ne soit plus un monde à part avec ses tabous, ses non-dits et ses peurs, mais qu’au contraire, valides et handicapés, nous ne formions plus qu’un seul monde où les mots différence, discrimination, rejet, abandon, exclusion et négation seraient bannis et où les mots égalité, tolérance, intégration, aide, respect, harmonie, entente, cohésion et à l’unisson deviendraient les mots de tous les jours !!!

Je suis une utopique, une rêveuse… ??? Non, je ne pense pas. Regardez toutes les révolutions qu’il y a déjà eues. Si aujourd’hui le travailleur a des dimanches de congé, des vacances et des horaires de 35 ou 45h, si les femmes sont mieux respectées dans nos pays et peuvent maintenant bénéficier de moyens contraceptifs, ont le droit de divorcer et d’avorter, si les enfants sont interdits de travail avant un certain âge et si les animaux commencent à avoir des droits, c’est bien parce que des gens se sont battus auparavant pour cela et que des personnes se battent encore pour la justice et le respect des uns et d’autres, alors pourquoi n’y aurait-il pas un jour un immense mouvement de solidarité qui nous soutiendrait, nous les handicapés, pour qu’on ait comme tout le monde :

1. Le droit de pouvoir choisir là où l’on veut vivre (à la maison, à l’hôpital ou dans un foyer) !

2. Le droit de pouvoir travailler là où on le désire !

3. Le droit de pouvoir partir en vacances là où on le veut !

4. Le droit de pouvoir rentrer dans n’importe quel établissement public ou privé (c’est-à-dire dans tous les bâtiments administratifs, restaurants, hôtels, salles de spectacles, de même que dans tous les immeubles locatifs) sans devoir se soucier s’il y a des barrières architecturales ou non !

5. Le droit de pouvoir prendre la parole où et quand on veut pour dire ce que l’on pense ou ressent !

6. Le droit de pouvoir accepter ou refuser les propositions venant des instances officielles !

7. Le droit de pouvoir choisir l’euthanasie lorsqu’on en a marre de vivre et qu’on ne supporte plus son handicap !

8. Le droit d’aimer et d’être aimée !

C’est tout un programme, mais un programme et des revendications auxquels on a droit ! Alors ce serait bête de ne pas les réclamer, de s’en priver, non !?!

Les rêves et les espoirs sont importants, il en faut dans la vie, car ce sont eux qui nous poussent en avant, qui nous tirent toujours et encore ! Alors ce rêve d’égalité, d’unité et d’intégration, je le garde bien au chaud dans ma tête et dans mon cœur… un jour, je suis sûre, il se réalisera !!!

Et n’oubliez pas, du moment qu’on nous regarde, que nous autres, personnes handicapées, nous sommes continuellement sous les feux des projecteurs, c’est-à-dire sous les feux des yeux des passants, mieux vaut être présentable et soignée plutôt que négligée et débraillée ! D’abord, c’est plus joli à regarder pour les autres et ensuite, c’est une question d’estime et de respect de soi. On se sent beaucoup mieux dans sa tête et dans son corps quand on est propre et entretenue ! Eh oui, pour garder le moral et avoir la pêche, croyez-moi, c’est capital !

coquette1 coquette2

Octobre 2010                                         Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *