Tous mes Textes

Pour M’écrire

Envoyer un mail
à Marie-Claude: mcbaillif@bluewin.ch

Blog Traffic

Pages

Pages|Hits |Unique

  • Last 24 hours: 0
  • Last 7 days: 1 756
  • Last 30 days: 38 399
  • Online now: 0

Belles rencontres avec des vedettes !

Je ne suis pas une intellectuelle, ni forcément ce qu’on appelle une cérébrale, mais je dois avouer que j’adore aller aux spectacles ! Que ce soit un concert, du théâtre, de la danse, un one man show ou du cirque… tout me plaît !

J’aime sentir cette ambiance… lorsque le public vibre, frémit et applaudit… le trac et les fous rires des vedettes… toutes ces sensations… toutes ces émotions du direct… c’est chaud, c’est beau, c’est tout à fait autre chose que d’être devant sa télévision ! Je verse souvent une petite larme d’enthousiasme tellement je suis aux anges…

Mes salles préférées sont « Beausobre » à Morges, « L’Arena » à Genève, « Le théâtre de Terre Sainte » à Coppet et « Le théâtre de Grand-Champ » à Gland, mais pas de problèmes, je me déplace volontiers ailleurs du moment que le lieu est accessible et que je désire voir le spectacle !

Il y a 3 ans, je suis allée jusqu’à Zurich pour voir « David Copperfield », le grand magicien illusionniste et l’année passée à Lyon pour applaudir « Popeck », un merveilleux comique !

Capture    2

Quand je repense à mon passé, je m’aperçois que c’est incroyable comme parfois la vie joue avec nous… regardez !

Quand j’avais de la peine à marcher, je n’allais jamais ou quasi jamais aux spectacles. Je n’aimais pas ça, car je trouvais que les parkings étaient toujours beaucoup trop loin des salles et avec la foule, j’avais toujours peur qu’on me bouscule et qu’on me fasse tomber !

Quand j’ai eu ma chaise roulante (une invention ô combien géniale et précieuse,toute mon existence a changé ! J’ai pu améliorer ma qualité de vie en me re-déplaçant comme je le voulais et recommencer à faire tout plein de choses que j’avais dû abandonner. Oui, c’est vrai, c’est peut-être bête à dire, mais la vérité est là ! Ma chaise roulante m’a apporté la liberté ! Celle du mouvement sans se fatiguer (plus besoin d’avoir peur des bousculades et d’être sur le qui-vive tout le temps), celle de l’autonomie (plus de soucis pour les parkings trop loin, je pouvais parcourir des kilomètres) et bien sûr, celle des joies et des plaisirs retrouvés ! J’ai pu voyager, me balader au bord des lacs, à la montagne, en campagne et surtout aller aux spectacles comme tout le monde !

Comme j’avais la soif et la boulimie de tout voir, tout connaître et tout découvrir, j’ai vécu à 200 à l’heure ! C’était super et j’en ai bien profité !

Quand je pense qu’à 20 ans, lorsque ma mère m’avait conseillé de m’acheter une chaise roulante pour moins me fatiguer, je l’avais envoyé ch… (je l’avais incendié de mots cruels et j’étais partie m’enfermer dans ma chambre…) et que maintenant, ma chaise, j’y tiens comme à la prunelle de mes yeux, c’est quand même incroyable, non !?! Cela montre bien que nos pensées et nos idées changent, que notre esprit et notre mental évoluent… ! Heureusement… !

Vers les 38 ans, quand j’ai commencé à me sentir essoufflée sans mon respirateur, que je n’avais plus que 2 heures d’autonomie respiratoire sans être branchée et que je n’avais pas encore trouvé le moyen de le prendre à l’extérieur sans électricité, j’ai renoncé à aller aux spectacles. C’était dommage, c’était ennuyeux, mais je ne pouvais pas faire autrement !

Par deux fois tout de même, j’ai été demandé à la directrice du cinéma de Nyon si elle était d’accord qu’avec ma rallonge, je branche mon respirateur à l’une de leur prise électrique (il y avait deux films que je voulais voir absolument). J’ai fait pareil à l’Arena de Genève pour deux comédies musicales et à Beausobre à Morges pour un spectacle de magie. Dans la vie, il faut oser si l’on veut avancer ! En tout cas, mon audace a payé et mes 5 requêtes ont été acceptées ! J’ai pu voir mes 2 films, mes 2 comédies musicales et mon spectacle de magie sans aucun problème ! Un vrai plaisir !

A force de voir ma maladie se dégrader, mentalement, j’ai changé. Maintenant, la peur du « quand dira-t-on », la crainte de déranger, le souci de gêner ne sont plus de mise dans ma ligne de conduite ! De toute façon, quoi qu’on fasse ou quoiqu’on dise, il y aura toujours quelqu’un pour critiquer ! Alors, pourquoi se prendre la tête, ça ne sert à rien ! Si j’ai réussi ma vie, si j’ai pu faire tout ce que j’ai fait jusqu’à présent, c’est parce que j’ai osé justement…

Depuis que je suis branchée quasi non stop à mon respirateur, que j’ai trouvé mon ingénieux système de petites batteries pour être totalement autonome dehors sans électricité (cela fait 4 ans), ma vie s’est retransformée, ma qualité de vie s’est re-améliorée ! Je peux à nouveau ressortir quand, où et comme je veux et surtout je peux refaire ce que j’adore, aller au cinéma et aux spectacles !

C’est quand même étrange la vie d’un myopathe… à certains moments, on perd de l’autonomie, à d’autres, on en récupère ! Si je réfléchis et que j’analyse mon parcours, je m’aperçois que plus je suis handicapée et plus, je fais de choses ! C’est quand même fou ça, non !?!

Aujourd’hui, j’ai décidé de profiter de chaque jour, de faire tout ce dont j’ai envie et de m’éclater dans la joie et la bonne humeur ! La vie est si courte…

Depuis 2 ans, lorsque je vais à un spectacle et qu’ensuite l’artiste dédicace, signe des autographes ou passe à côté de moi, je lui demande son accord pour qu’on me prenne en photo avec lui. J’adore ça, c’est ma nouvelle passion ! Lorsqu’il accepte (jusqu’à présent, personne n’a refusé), qu’on échange 3 ou 4 mots, je suis ravie, toute fière et toute heureuse de ma soirée…

Dans les salles où j’ai la chance d’être placée tout devant ou juste aux deux ou trois premiers rangs (avec mon masque sur le nez et mon tuyau qui pend devant, je ne passe pas inaperçue…), j’ai déjà vécu de beaux moments : les sourires avec clins d’œil de David Copperfield, de Laurent Baffie, de Jean-Marie Bigard et des musiciens d’Alain Morisod. Serge Lama, lui, est venu en face de moi pour me tirer sa révérence. Un des Moines Shaolin est venu vers moi pour m’offrir une fleur de lys et l’un des acrobates du Cirque Eloise m’a couru après dans le restaurant du théâtre de Beaulieu pour me remercier de m’être déplacée et me donner des cartes postales et un CD musical de leur spectacle. C’est touchant, non !?! Alice Sapritch, il y a bien des années, m’avait prise dans ses bras pour m’embrasser et moi, fumeuse à l’époque, n’ayant pas pu retirer ma main assez vite, je lui avais brûlé un bout de sa robe avec ma cigarette ! Ca, c’était moins drôle…

Quand aux artistes qui ont accepté de se faire photographier

avec moi, il y a eu :

Laurent Baffie, un humoriste français. Je l’ai vu dans la pièce de théâtre « Sexe, magouilles et culture générale » On a bien ri !

Annie Girardot, une comédienne française. Je l’ai vue dans la pièce « Madame Marguerite ». C’était sympa !

François Silvant, un humoriste suisse. J’ai vu ses 2 sketchs « Mes plantes vertes sont magnifiques » et « Voici Noêl.com ». A mourir de rire !

Anthony Kavanagh, un imitateur, humoriste et chanteur canadien. Je l’ai vu dans son « One man show de 2004 ». J’ai bien aimé !

3

4a     4b

Popeck, un humoriste français. J’ai vu son dernier spectacle « Y a encore en réserve ». J’ai adoré ! Ses jeux de mots, sa verve… c’est désopilant et très, très drôle !

Les Grands Ballets de Tahiti, troupe composée de 1 chanteur, 1 conteur et une trentaine de danseurs et danseuses. Leur spectacle, c’était un conte musical chanté et dansé. Les danses tahitiennes avec le chaloupé et la grâce des femmes, la force et la souplesse des hommes, les costumes colorés, les coiffes et les colliers de fleurs… ça fait rêver !

Richard Gotainer, un artiste français. Dans son dernier spectacle « la goutte à pépère », il fait tout. Il raconte une histoire, joue plusieurs rôles à la fois, chante et danse ! C’était sympa !

Et pour finir, Véronique Jeannot, une comédienne française. Je l’ai vue dans la pièce de théâtre « Avis de tempête » avec Christian Bujeau et Jean-Luc Moreau. C’est une comédie désopilante où l’on ri beaucoup ! Une pure merveille !

5

En octobre 2005, grâce à un ami qui travaille à la TSR (télévision suisse romande), j’ai eu l’opportunité de participer à l’enregistrement de l’émission de variété « Les Coups de Cœur » d’Alain Morisod. 

C’était super et surtout très intéressant de voir les coulisses, les secrets et tout l’envers du décor d’une émission de variété en direct !

Alain Morisod, le musicien et le leader du groupe «Sweet People » et Fred, son chanteur guitariste ont été très gentils avec moi. Ils ont tout de suite dit oui pour la photo !

Claudia Hirschfeld, elle aussi, m’a tout de suite dit oui. Je ne la connaissais pas. C’est une virtuose de l’orgue ! A elle seule, elle arrive à reproduire tout un orchestre symphonique ! Elle est formidable

6a    6b

L’écrivain Guy de Maupassant disait : « Ce sont les rencontres avec les gens qui rendent la vie digne d’être vécue ! »

Moi, pour terminer ce texte, je dirais simplement que « Le bonheur n’est pas un gros diamant, mais une mosaïque de petites pierres harmonieusement rangées ! »

Si vous voulez voir les photos de moi avec toutes ces vedettes, cliquez sur le diaporama :

« Rencontres avec des vedettes ! »

 

Février 2006                              Marie-Claude Baillif

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *